Maison A la une LE MINISTRE DAOUDI MENACE LES MAROCAINS D’UNE PÉNURIE DE LAIT

LE MINISTRE DAOUDI MENACE LES MAROCAINS D’UNE PÉNURIE DE LAIT

889
0
PARTAGER

C’est un ministre islamiste austère et solennel en charge des affaires générales du gouvernement et de la gouvernance, Lahcen Daoudi qui a brandi la double menace d’une pénurie de lait durant le mois sacré du ramadan et le départ des investisseurs du royaume, si la campagne de boycott visant trois marques se poursuivait. Ce dernier, qui s’exprimait au parlement, a voulu mettre les marocains en garde contre les effets néfastes et catastrophiques de cette campagne pour le pays. Sans nommer la Centrale Laitière, l’une des marques visées pour la cherté de leurs produits, le responsable gouvernemental que l’entreprise en question, qui fournit le marché national à hauteur de 50% et emploie 6000 personnes et fait appel à 120 000 agriculteurs, pourrait ralentir sa production pour limiter ses pertes en invendus, le temps que la crise s’atténue. Une fermeture définitive ne serait pas à écarter, selon lui, cette multinationale se souciant légitimement de l’impact désastreux de cette campagne pour son image à travers le monde alors que d’autres entreprises étrangères, pourtant non visées par cette campagne et le travaillant pas dans le secteur des produits de grande consommation, envisagent de plus en plus, de quitter le Maroc. Les propos guère optimistes du ministre Daoudi ont eu l’effet d’une douche froide sur des parlementaires s’interrogeant sur le bien-fondé d’un  ton et d’une démarche aussi alarmistes de la part d’un responsable gouvernemental.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires