Maison A la une Le ministre Daoudi prend la porte de la sortie

Le ministre Daoudi prend la porte de la sortie

795
0
PARTAGER

Sous la pression de son parti, le ministre des affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, auteur de plusieurs dérapages ces derniers jours en pleine campagne de boycott a tiré les leçons qui s’imposaient suite à toutes ses erreurs en présentant sa démission aussitôt acceptée par sa formation qui dirige le gouvernement.

Sa dernière erreur fatale qui a conduit à son départ de son poste a été sa présence controversée et inédite au milieu d’un sit-in tenu à Rabat devant le parlement par le personnel de la Centrale Laitière visée comme d’autres entreprises par ce mouvement de boycott qui lui a fait perdre de très lourdes pertes financières estimées pour l’instant à 150 millions de dirhams en l’espace d’un peu plus d’un mois. Le ministre Lahcen Daoudi dont la démission sera certainement acceptée par le Roi s’est distingué au cours de cette manifestation en incitant ses auteurs à scander des messages de son choix en contradiction avec son devoir de neutralité que lui impose sa fonction.

En première ligne dans cette crise et dans la contestation sociale, ce ministre s’est montré incapable de tenir un discours structuré et des arguments crédibles pour démontrer la position solidaire du gouvernement avec le citoyen marocain en colère contre la cherté des prix de produits de première nécessité et contre le cout élevé des carburants. A chacune de ses sorties médiatique, il a accumulé les gaffes qui lui ont valu la moquerie et le reproche d’une opinion publique exaspérée et qui a demandé son départ à maintes reprises. C’est chose faite depuis mercredi au cours de laquelle l’état major de sa formation islamiste du PJD l’a invité expressément à quitter le gouvernement.

L’affaire n’est pas classée pour autant car les esprits sont loin de se calmer avec au moins deux pétitions circulant à large échelle et demandant la démission pure et simple de tout le gouvernement. L’avenir dira si le gouvernement laissera également des plumes et se retirera des affaires.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

 

Commentaires