LE MINISTRE DE LA SANTÉ RECONNAIT SON ERREUR EN RÉHABILITANT LE PROFESSEUR...

LE MINISTRE DE LA SANTÉ RECONNAIT SON ERREUR EN RÉHABILITANT LE PROFESSEUR CHAFIK CHRAIBI

377
0
PARTAGER

La société civile a poussé un grand ouf de soulagement en apprenant la décision du ministre de la santé, Houssein El Ouardi de rétablir dans ses fonctions le Pr Chafik Chraibi, directeur de la maternité des « Orangers  » de Rabat, dont il l’avait démis récemment après qu’il soit apparu dans une émission de la deuxième chaîne de télévision française tournée en partie dans cette maternité de la capitale relevant de la santé publique.

Le Pr. Chraibi avait surtout été sanctionné pour le combat qu’il mène au sein de son association contre l’avortement clandestin, un phénomène aux dégâts considérables. Ce médecin militant
doit sa réhabilitation non pas au bon vouloir du ministre de la santé et à de meilleurs sentiments, mais plutôt en raison de la très forte mobilisation sur les réseaux sociaux qui a suivi l’annonce de sa mise à l’écart pour faute professionnelle grave, une mobilisation qui a dépassé les frontières du pays pour se répandre à l’étranger et appeler à la fin d’une injustice criante à l’égard d’un éminent médecin qui n’a fait que défendre une noble cause. Cette affaire n’est pas réglée pour autant car le Pr Chraibi, qui ne s’est toujours pas remis de l’épreuve subie, dit réfléchir encore avant de retourner à son poste jugeant que la fonction publique est ingrate vu qu’elle a oublié ses 30 années de service et d’efforts balayées d’un trait sur décision ministérielle. Les internautes sont unanimes à lui de demander de rester à son poste et à poursuivre son combat au sein de son association. Un vrai plébiscite.

Commentaires