LE MINISTRE MEZOUAR AU MILIEU D’UNE GRANDE TEMPÊTE DIPLOMATIQUE

LE MINISTRE MEZOUAR AU MILIEU D’UNE GRANDE TEMPÊTE DIPLOMATIQUE

569
0
PARTAGER

Comble de malchance ou concours de circonstances, tous les déboires du ministre s’inscrivent dans le cadre des relations entre la France et le Maroc qui se trouvent toujours dans l’impasse après plusieurs mois de refroidissement et d’un gel des conventions juridiques.

La dernière affaire le visant depuis quelques jours est la fuite d’un document officie, toujours non authentifié,  émanant du ministre français des affaires étrangères français Laurent Fabius , dans lequel il informe son homologue marocain que, suite à sa demande pour intervenir en faveur de la fille de Mezouar afin qu’elle puisse travailler en France après y avoir fait ses études, le nécessaire avait été fait en ce sens et que son cas été réglé. Ce document, adressé par des mains occultes hostiles au ministre marocain à plusieurs sites d’informations a manifestement pour but avoué de nuire au chef de la diplomatie marocaine et de ternir son image pour le pousser vers la sortie en démissionnant.

Ce qui a plongé encore plus ce dernier dans une fâcheuse position c’est qu’il a refusé de s’exprimer sur cette affaire en ne publiant aucun communiqué officiel comme le veut l’usage, se contentant de faire démentir les faits par des proches sans le caractère officiel.

Il s’agit là du troisième incident s’inscrivant dans le cadre des relations entre Paris et Rabat. Il y a une tout d’abord l’arrivée d’une escouade de policiers français à la résidence de l’ambassadeur marocain à paris pour lui remettre une convocation pour le chef des renseignements marocains qui se trouvait à l’époque à Paris lui enjoignant de se présenter devant un juge dans le cadre d’une affaire l’accusant de tortures. C’est cette démarche intempestive en violation des règles et usages diplomatiques qui avait poussé le gouvernement marocain à revoir les relations autrefois privilégiées entretenues avec son homologue français. Suite à quoi, le chef de la diplomatie marocaine avait convoqué l’ambassadeur français à  Rabat , un fait rarissime dans les relations entre les deux pays.

Quelque temps plus tard, c’est le même ministre des affaires étrangères marocain, Salaheddine Mezouar, qui fait l’objet d’une fouille au corps à corps lors de son transit à l’aéroport parisien Charles de Gaulle, et ce, bien qu’il ait exhibé son passeport diplomatique devant les policiers.

Devant le flou et le manque de positions officielles des deux parties semblent s’être mises d’accord pour étouffer ce scandale qui  n’est pas prêt de ramener à la normale, les relations empoisonnées entre les deux pays.

Jalil Nouri

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.coautrem, d’s informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

Actu-maroc.com

Commentaires