LE MYSTÈRE DU RAPPEL DU NUMÉRO 2 DE L’AMBASSADE MAROCAINE A PARIS

LE MYSTÈRE DU RAPPEL DU NUMÉRO 2 DE L’AMBASSADE MAROCAINE A PARIS

932
0
PARTAGER

 

Bien que le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a présenté ses excuses à son homologue marocain pour ce regrettable incident, excuses acceptées en toute bonne foi, l’affaire n’est pas close pour autant. La France a en effet rejeté la responsabilité de cet incident sur le chargé des questions protocolaires au sein de l’ambassade marocaine qui n’a pas prévenu les autorités françaises du passage du ministre marocain par l’aéroport Charles de Gaulle-Etoile afin que, comme toujours en pareil cas, toutes les mesures soient prises pour lui réserver un passage et un accueil digne de son rang, comme l’ouverture du salon VIP. Tout cela n’a donc pas été fait et l’on connait la suite de l’histoire.

Mais ce que l’on ne sait pas en revanche, c’est que le chargé de ces questions protocolaires, n’est autre que le numéro 2 de l’ambassade, Riad Ramzi, le diplomate déjà cité dans une plainte contre le milliardaire industriel français et homme politique Serge Dassault, déposée par deux citoyens français d’origine marocaine l’accusant d’avoir essayé de les faire emprisonner au Maroc avec la complicité du diplomate marocain, pour les punir d’avoir voulu révéler des achats de voix lors d’une élection municipale. La presse française avait fait ses choux gras de cette plainte et évoqué des enregistrements aux mains de la police prouvant que le diplomate marocain avait rencontré Serge Dassault et qu’il lui avait assuré que le nécessaire serait fait pour impliquer les deux accusateurs dans une affaire de drogue à leur arrivée au Maroc lors d’une prochaine visite. Ce dossier est toujours devant la justice française pour y être instruit et démêler cet écheveau.

La question qui se pose réellement aujourd’hui est de savoir pourquoi le numéro 2 de l’ambassade du Maroc à Paris a été rappelé à Rabat. Est-ce en guise de sanction disciplinaire en tant que chargé du protocole ou bien est-ce plutôt pour son rôle supposé dans la sombre affaire qui a éclaté au visage de Serge Dassault et qui doit connaître des développements dans les prochains jours, histoire de le soustraire à la justice française ? Décidément les relations entre la France et le Maroc passent par une très forte zone de turbulences en cette année 2014.

Jalil Nouri

Actu-maroc.com

Commentaires