Le Niger exclut toute nouvelle rébellion

Le Niger exclut toute nouvelle rébellion

327
0
PARTAGER

Résurgence d’une rébellion au Niger, le colonel Mahamadou Abou, qui dirige la haute autorité à la consolidation de la paix, ne croit pas à une possibilité des contagions par rapport à ce qui se passe au Mali : « S’il y a des aventuriers qui souhaitent reprendre les armes, les populations refuseront. L’Etat combattra cela avec la dernière énergie. Donc nous, nous excluons la possibilité qu’il y ait une reprise des rébellions ».

Figure emblématique de la rébellion en 91, Rhissa Ag Boula met en garde les jeunes qui seraient tentés de reprendre les armes : « Vous savez tous que j’ai été le premier à prendre les armes, ici en 1991. Mais c’était une époque, une époque révolue. Aujourd’hui c’est différent. Aujourd’hui c’est la démocratie. La lutte du développement, la lutte contre le sous-développement. C’est ça qui vaut la peine. Ce n’est pas la violence, ce n’est pas les armes ! ».

Zeïdan Ag Sidalamine, ex- chef de front de la rébellion malienne des années 90, réaffirme leur attachement à la paix : « Nous avons fait, Mesdames et Messieurs, chers frères, parents et amis du Niger, le choix de la paix. On ne peut pas aujourd’hui, accuser la République du Mali, de pratiquer ou de mettre en chantier la politique de l’exclusion ».

rfi.fr__________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires