Le Nigeria accepte l’envoi d’experts américains pour retrouver les lycéennes

Le Nigeria accepte l’envoi d’experts américains pour retrouver les lycéennes

363
0
PARTAGER

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry s’est entretenu par téléphone mardi avec le président nigérian Goodluck Jonathan, lui assurant que les Etats-Unis étaient « prêts à envoyer une équipe au Nigeria pour discuter de la façon dont ils pouvaient au mieux apporter de l’aide » aux efforts déployés pour retrouver les jeunes filles, a expliqué la porte-parole du département d’Etat, Jennifer Psaki.
« Le président Goodluck Jonathan était très heureux de recevoir cette proposition et nous sommes dès à présent en train de mettre en oeuvre des mesures d’assistance », a déclaré M. Kerry, après s’être également entretenu avec la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

 

Le président nigérian a accepté cette offre mais les détails de l’opération doivent encore être précisés, a ajouté Jennifer Psaki. Les services de M. Jonathan ont ensuite confirmé que le président acceptait cette aide, par le biais d’un communiqué.

Washington a pour projet « d’envoyer des agents américains de sécurité pour collaborer avec leurs homologues nigérians dans le cadre des recherches », selon ce communiqué.

Les Etats-Unis ont aussi proposé de mettre en place une équipe de coordination à leur ambassade à Abuja. Elle serait composée de personnel militaire américain, de responsables des forces de l’ordre ainsi que d’experts dans les situations d’enlèvements.

De son côté, M. Jonathan a dit à John Kerry que « les agences de sécurité (nigérianes), qui travaillent déjà à plein régime pour retrouver et secourir les filles enlevées, saluent la mise en oeuvre de l’expertise et du savoir-faire de l’antiterrorisme américain pour les aider dans leurs efforts ».

Selon Jennifer Psaki, John Kerry doit rencontrer le président Barack Obama mardi après-midi et l’enlèvement des jeunes filles devrait être « un point important de leurs discussions ».
« Le président Obama a ordonné que nous fassions tout ce qui est en notre pouvoir pour aider le gouvernement nigérian à retrouver et secourir ces filles », a souligné le porte-parole du président américain.

Dans une vidéo obtenue lundi par l’AFP, le chef du groupe islamiste armé Abubakar Shekau a revendiqué l’enlèvement de plus de 200 adolescentes le 14 avril dans un lycée de Chibok, une autre ville de l’Etat de Borno. Il a menacé de les vendre comme esclaves.

Et mardi, huit autres adolescentes ont été kidnappées dans le nord-est du Nigeria.

Le président nigérian Goodluck Jonathan est soumis à une forte pression depuis le rapt, survenu quelques heures après un attentat à la voiture piégée revendiqué par Boko Haram dans les faubourgs de la capitale fédérale, Abuja, qui avait fait au moins 75 morts.
M. Jonathan s’était montré jusqu’à présent réticent à accepter l’aide extérieure pour retrouver les adolescentes.

AFP

 

 

 

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

____________ actu-maroc.com

Commentaires