PARTAGER

Rien ne va plus au sein de la formation socialiste de l’USFP, qui, depuis la nomination de son premier secrétaire, Driss Lachgar; ne cesse de traverser une forte tempête qui risque de réduire ses rangs à leur plus simple expression. Ce dernier qui fait face à une forte contestation de sa gestion des affaires du parti, s’est mis en tête d’y faire le grand ménage. Ayant débuté par l’exclusion des militants et cadres qui ont intégré le courant réformateur lancé par le député Ahmed Zaidi de son vivant, qui depuis, ont crée une nouvelle formation « Les alternatives démocratiques », Driss Lachgar s’en est pris de manière très brutale le week-end dernier, en excluant du parti les rares voix qui osent encore lui reprocher d’avoir conduit l’USFP à la défaite lors des dernières élections et lui demander de convoquer un congrès pour le destituer de son poste.

Avant cette exclusion, Lachgar avait refusé l’entrée du siège du parti à ses détracteurs et lâché les agents de sécurité sur eux pour les disperses violemment. Une scène qu’aucun socialiste ne saurait supporter de vieux militants chassés comme des malpropres des locaux d’un parti pour lequel ils se sont sacrifiés des dizaines d’années durant. Une vraie débandade pour une formation au glorieux passé politique. mais Driss Lachgar ne semble avoir cure de la piètre image que donne sa formation aujourd’hui, occupé qu’il est à asseoir son autorité d’une manière datant d’une époque révolue. Le bateau USFP ne cesse de couler sans l’arrivée d’un sauveteur providentiel à l’horizon.pour le sortir dela plus grave tempête de son histoire.

Actu-maroc.com Par Jalil Nouri

Commentaires