PARTAGER

Le premier secrétaire de l’Union Socialiste des Forces populaires; Driss Lachagar, n’en finit pas de vivre au rythme de la contestation au sein de son parti. Après la rupture consommée avec les amis de feu Ahmed Zaidi qui s’en sont allés créer une nouvelle formation  » alternatives démocratiques », des membres dirigeants du bureau politique et non des moindres ont décidé à leur de contester le leadership de celui auprès duquel ils siégeaient il y a peu en lui reprochant sa gestion du parti qui a conduit à de mauvais résultats lors des élections du 4 septembre dernier.
Menés par l’ancien ministre de la culture Achaari, ces partisans du changement à la tête de leur formation en appellent à la tenue d’un congrès extraordinaire, prélude à l’élection d’un nouveau premier secrétaire et ce, avant les prochaines élections législatives pour ne pas avoir à encaisser de mauvais résultats qui enterreraient définitivement l’USFP et le priveraient de jouer la partition des vainqueurs pour une éventuelle participation dans un prochain gouvernement issu des urnes en 2016.
Mais cette offensive n’est pas pour impressionner l’actuel chef de parti qui tient à rester aux commandes contre vents et marées s’estimant avoir la légitimité du dernier congrès.

Par Jalil Nouri

Commentaires