Le PAM dénonce les sorties provocatrices de certaines parties voulant nuire au...

Le PAM dénonce les sorties provocatrices de certaines parties voulant nuire au Maroc de manière tendancieuse

252
0
PARTAGER

Dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion, tenue mercredi, le bureau national du PAM souligne que ces parties tentent de mettre en doute les acquis réalisés par le Royaume durant la dernière décennie en termes de réformes structurelles, qui jouissent de l’unanimité de l’opinion publique nationale et de la reconnaissance de l’opinion publique internationale.

Le communiqué, dont une copie est parvenue vendredi à la MAP, précise que le bureau national a examiné, lors de sa réunion, les développements effrénés dans des pays arabes, en particulier en Tunisie et en Egypte, exprimant le souhait que la situation se stabilise dans ces pays, dans l’intérêt des aspirations de leurs peuples à la démocratie, à la justice, à la paix et au développement.

Dans ce contexte, le PAM « se remémore avec fierté la vision prospective qui a permis au Maroc d’enclencher une dynamique profonde de réforme dans les domaines de la démocratie, de la justice transitionnelle, des droits de la femme, de la place de la culture amazigh, de mise à niveau économique et financière, de projets de développement durable ».

L’ensemble de ces chantiers traduit « une forte volonté politique d’aller de l’avant dans la consécration des choix démocratiques et modernistes », assure la même source.

Cette orientation stratégique requiert « la conjugaison des efforts à tous les niveaux (gouvernement, partis, société civile, institutions nationales, intellectuels), dans le but de la soutenir moralement, de mettre en Âœuvre son contenu et ses programmes et de redresser les dysfonctionnements institutionnels et opératoires entravant la dynamique de réforme », relève le bureau national.

Le PAM souligne la nécessité « de s’approprier le diagnostic et les conclusions du rapport de l’Instance Equité et Réconciliation et de celui du Cinquantenaire en vue de consolider les perspectives du Maroc possible et escompté », considérant que la poursuite des chantiers de réforme exige « l’enclenchement d’une dynamique sociétale inspirée des valeurs, principes et fondements du projet démocratique moderniste ».

Cette dynamique, poursuit-on, devra constituer « un rempart face aux forces hostiles au processus de réforme et aux sceptiques à l’intérieur et à l’extérieur quant à la capacité des Marocains, Roi et peuple, à asseoir un modèle marocain d’édification démocratique ».

Le PAM appelle, en outre, le gouvernement à « accélérer le rythme de correction des dysfonctionnements institutionnels et à dynamiser l’action des instances de médiation ».(MAP).

Commentaires