PARTAGER
Quelques mois seulement après l’arrivée tonitruante de son nouveau secrétaire général, Ilyass El Omari et à quelques encablures du scrutin législatif du mois d’octobre prochain, le  parti du Pam vient de se doter de nouveaux supports que les autres formations politiques doivent lui envier car il s’agit bel et bien d’un projet ambitieux structuré et non pas conjoncturel.
Certes ce parti qui vise la première place aux prochaines élections a sorti l’artillerie lourde pour réussir son challenge électoral , mais il espère également révolutionner le paysage médiatique au niveau de la communication partisane .Pour ce faire, le PAM lance un portail électronique généraliste mais axée sur la politique dans pas moins de quatre langues, ainsi qu’une radio en direct sur le web et une web TV, un dispositif impressionnant dont aucun autre parti ne peut se prévaloir , y compris celui du PJD, qui était jusque-là le numéro un en termes de force médiatique incluant une armée sur les réseaux sociaux. Le Pam qui se présente comme le principal concurrent des islamistes compte également suivre l’exemple des islamistes en se déployant sur ce créneau pour leur rendre la pareille et ne laisser aucun terrain à leur hégémonie ce qui augure d’une guerre sans merci entre les deux formations dans les prochaines semaines.
Ilyas El Omari le secrétaire général du parti du tracteur qui vient de lancer il y a peu un grand groupe de presse, montre que la guere politique passera inévitablement par les médias.

Commentaires