LE PARLEMENT ÉCLABOUSSÉ PAR LA VULGARITÉ DU MINISTRE EL OUAFAE

LE PARLEMENT ÉCLABOUSSÉ PAR LA VULGARITÉ DU MINISTRE EL OUAFAE

356
0
PARTAGER

Le député istiqlalien, Mohammed Sobhi, qui était visé par les propos inqualifiables et qui ne pouvait plus se retenir, a tout simplement failli se jeter sur le ministre et l’agresser physiquement en pleine séance au moment où le débat avait subitement dérapé sur la cherté de la vie et des effets de la réforme de la caisse de compensation. La querelle a été alimentée , il faut le dire, par le fait que le ministre répondait aux députés de son ancien parti dont il a été exclu et envers lequel il avait gardé une rancœur somme toute, tout à fait légitime. mais de là à ramener le débat à des insultes  » en dessous de la ceinture  » et jamais entendues dans l’enceinte du parlement, c’était aller trop loin dans cet échange.

Le ministre El Ouafae, connu pour ses incartades en diverses occasions est un coutumier, de par son tempérament impulsif, des échanges verbaux populistes et au vocabulaire imagé, sans que personne n’ait pris la peine dans son entourage de l’appeler à plus de retenue dans ses apparitions en public et surtout lors de ses interventions au parlement devant les caméras de télévision. mais voilà, El Ouafae a le sang chaud, très chaud et a tendance à s’emporter rapidement devant ceux qui le contredisent, sans réaliser réellement ce qu’il a sorti de sa bouche de responsable gouvernemental. C’est exactement ce qui l’a fait après cet incident en déclarant n’avoir jamais proféré de telles insultes. sauf que toute l’opposition les a entendus et décidé de quitter comme un seul homme les bancs de l’hémicycle en guise de protestation.

Il ne fallait surtout pas s’attendre à voir le chef du gouvernement faire des remontrances à son ministre, du fait que lui aussi a un vieux compte à régler avec son ancien parti qui avait quitté son gouvernement le plongeant dans la crise avec son départ. Il n’est pas étonnant donc de voir le premier ministre soutenir El Ouafae, faisant endosser aux députés de l’Istiqlal, la responsabilité de cet incident qui a fait tâche d’huile et dont les effets catastrophiques en termes d’image pour le parlement mettront du temps avant de se dissiper avant que ce dernier ne reprenne ses travaux normalement. Car déjà, les groupes de l’opposition, très remontés par ce scandale, se préparent à porter l’affaire très haut, pour demander à ce que le ministre El Ouafae soit démis de ses fonctions purement et simplement pour avoir gravement porté atteinte à l’honorabilité de l’institution législative. Il était dit par ceux qui connaissent ce ministre, qu’il finirait bien par entraîner le pays dans une crise institutionnelle.

 

 

Actu-maroc.com ____________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière Agression voilée

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires