Le parti Forces citoyennes et le PRD présentent leurs propositions à La...

Le parti Forces citoyennes et le PRD présentent leurs propositions à La Commission consultative sur la révision de la Constitution

194
0
PARTAGER

Dans une déclaration à la presse, le président du parti FC, M. Abderrahim Al Hajouji, a souligné que sa formation insiste sur l’importance d’adopter « le régime de monarchie constitutionnelle, démocratique, sociale et citoyenne dans la perspective d’un système de monarchie parlementaire », et que le Roi Amir Al Mouminine, est le garant de la liberté de culte, le représentant suprême de la Nation, le symbole de son unité, et le garant de la pérennité et de la continuité de l’Etat.

Le mémorandum présenté par cette formation politique focalise l’intérêt sur certains points auxquels le parti accorde une grande importance à savoir que la démocratie n’est pas un slogan pour la consommation mais un sentiment d’appartenance à une société où prévalent les valeurs de l’équité, de la justice et de la transparence ».

Les propositions présentées par les Forces citoyennes portent sur la constitutionnalisation du Conseil de gouvernement, l’attribution au chef de gouvernement de la qualité du chef du pouvoir exécutif, tout en permettant à la Chambre des représentants, en tant qu’institution législative, de procéder aux réformes nécessaires en matière de législation et de contrôle effectif de l’action gouvernementale.

La politique aujourd’hui est basée sur des choix économiques et sociaux, a dit le président du parti FC, ajoutant que le citoyen accorde une grande importance à la préservation de sa dignité que seuls un emploi stable et l’offre de certaines prestations sont à même de garantir.

Le document présenté lors de cette réunion prévoit aussi la consécration de la primauté du Droit international des droits humains sur la législation nationale y afférente et l’égalité des sexes en droits et obligations conformément aux conventions internationales.

Il prévoit aussi la consécration de la pluralité de l’identité marocaine unie et riche de la diversité de ses affluents, l’obligation pour tous à respecter la loi fondamentale, la constitutionnalisation de l’interdiction au pouvoir exécutif d’intervenir en matière d’organisation et de gestion du pouvoir judiciaire, la constitutionnalisation des conseils nationaux et supérieurs relatifs aux droits de l’Homme, l’enseignement, la concurrence et la lutte contre la corruption, le but étant d’améliorer l’efficacité de l’action de ces institutions.

Pour sa part, le secrétaire général du PRD, M. Abderrahmane El Cohen, a souligné que les propositions soumises à la Commission portant sur les amendements de la Constitution sont conformes au programme défini par le discours Royal du 9 mars.

M. El Cohen a, dans une déclaration similaire, souligné que les propositions formulées par sa formation concernent notamment le Parlement, le gouvernement, les libertés individuelles et collectives, ainsi que les attributions du Roi.

Tous les articles de la Constitution objet des amendements présentés par le parti ont été abordés lors de la réunion avec la CCRC, a-t-il dit.

La Commission consultative de révision de la Constitution a entamé lundi dernier l’écoute des partis politiques et des syndicats pour présenter leurs visions et conceptions concernant la révision de la Constitution.

Ces réunions interviennent en application des Hautes orientations contenues dans le discours royal du 9 mars, invitant la CCRC à adopter une méthodologie d’écoute et de concertation avec toutes les instances et potentialités qualifiées, dont les partis politiques et les organisations syndicales.

Ces séances, qui se poursuivront jusqu’au 7 avril, seront suivies d’autres réunions similaires avec les organisations de jeunes et les acteurs associatifs, culturels et scientifiques qualifiés.

 

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires