Le patrimoine culturel et civilisationnel confronté à de grands défis inhérents aux...

Le patrimoine culturel et civilisationnel confronté à de grands défis inhérents aux progrès technologiques (colloque)

215
0
PARTAGER

Les participants à ce colloque de deux jours, organisé par le Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH) en partenariat avec l’Institut Royal de la Culture amazighe, le bureau de l’UNESCO au Maghreb et l’Observatoire de la diversité et des droits culturels (Université de Fribourg, Suisse) ont relevé que la promotion de la diversité culturelle est un enjeu de taille dans le contexte de la déferlante mondialisation.

Les experts et les acteurs oeuvrant dans le domaine des droits de l’Homme, qui croient profondément en la diversité culturelle, se trouvent , en effet, confrontés à de grands défis imposés par la mondialisation et la propension à imposer une vision unique.

Ils ont souligné la nécessité de consacrer la diversité culturelle pour protéger le patrimoine civilisationnel et de conforter sa place en tant que composante de l’identité culturelle.

Le renforcement de la diversité culturelle, ont-ils insisté, constitue un élément fondamental pour consacrer les droits de l’Homme dans leur globalité et dans tous les domaines y afférents.

De par sa diversité et sa richesse, la culturelle constitue une donne fondamentale qui éveille en nous l’aspiration de vivre ensemble, avec des personnes et groupes ayant des identités différentes, ont indiqué les intervenants.

Ce colloque vise à clarifier la nature et la portée des droits culturels, à l’aune des études, observations et travaux récemment menés aux Nations unies et par divers organismes et groupes de recherche et à évaluer les possibilités de développer des programmes d’observation impliquant différents intervenants et acteurs dans le domaine des droits culturels, indique un communiqué du CCDH.

A l’origine de cette initiative se trouve le constat partagé par les partenaires concernant le statut paradoxal des droits culturels, parents pauvres du système international des droits de l’Homme alors qu’ils traitent de ce que l’humanité a d’essentiel, c’est-à-dire les valeurs, l’identité et le lien social.

Commentaires