PARTAGER

Nul n’est prophète en son pays, un adage qui se vérifie à laquelle doit faire face le patron de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, le premier policier du pays et premier spécialiste du renseignement, qui a été pris au jeu de petits plaisantins des réseaux sociaux.

Ces derniers ont lancé sur « facebook », une fausse page attribué à Abdeltif Hammouchi en y expliquant que les citoyens pouvaient s’adresser directement à lui pour faire part de leurs doléances concernant son administration et éventuellement dénoncer des demandes de corruption de la part des policiers. Une vraie usurpation d’identité du patron de la police nationale et une tentative de détournement de plaintes qui peuvent servir à tromper les administrés.

L’affaire a eu un tel retentissement que la Direction Générale de la Sûreté Nationale s’est empressé de diffuser un communiqué démentant l’authenticité de cette page et mettant en garde ses futurs utilisateurs contre tout envoi de messages adressés à son patron Abdelatf Hammouchi, alors qu’une chasse à l’homme a été lancée parmi les internautes pour mettre la main sur le ou les auteurs de cette falsification outrancière.

C’est la première fois qu’un haut responsable sécuritaire voit ainsi son nom utilisé dans une opération frauduleuse, mais gageons qu’avec la mobilisation des services spécialisés de la police nationale, le responsable de cette mauvaise plaisanterie et ses éventuels complices seront vite identifiés et arrêtés. Méfiance donc sur Facebook, la page attribuée au patron de la police, Abdelatif Hammouch est totalement fausse.

Commentaires