Le père de Mustpaha Salma lance à Genève un appel au HCR...

Le père de Mustpaha Salma lance à Genève un appel au HCR pour que son fils soit fixé sur son sort

226
0
PARTAGER

Cela fait maintenant presque quatre mois que Mustapha Salma est en situation de transit en Mauritanie et le HCR peine à lui trouver un pays d’accueil de son choix, lui permettant de se réunir définitivement avec sa famille, a déploré M. M. Ismaili Moulay Salma Ould Sidi Mouloud, qui a, à cet effet, invité l’agence onusienne à assumer toute sa responsabilité pour que son fils puisse enfin être fixé sur son sort.

Après avoir exprimé ses remerciements au HCR pour les efforts consentis pour régler cette affaire, il a lancé un appel à la communauté internationale, aux défenseurs des Droits de l’Homme et aux personnalités du monde juridique à s’employer pour aider son fils à sortir de cette situation.

M. Ismaili Moulay Salma Ould Sidi Mouloud, qui participait à une conférence organisée, au Palais des Nations, en marge de la 16ème session du Conseil des droits de l’Homme (CDH) de l’ONU, est revenu, sur les circonstances dans lesquelles son fils, ainsi que d’autres membres de sa famille, se sont retrouvés dans les camps de Tindouf.

Il a rappelé que son calvaire débuta après qu’un groupe de miliciens séparatistes du front polisario se soit attaqué à son domicile en 1979 et enlevé trois de ses enfants, dont Mustapha qui avait l’âge de 11 ans.

Suite à ce déchirement familial qui a duré 31 ans, Mustapha a décidé de me rendre visite à Es-Smara afin de prendre de mes nouvelles et après 4 mois dans les provinces du sud du Maroc, il a pu constater de lui même, in situ, le degré élevé du développement socio culturel et économique atteint par les villes du Sahara ainsi que la liberté d’expression et de mouvement qui y règnent, a-t-il raconté.

Il a ajouté qu’après plusieurs contacts avec les populations sahraouies, Mustapha a pu relever l’impact positif du projet d’autonomie proposé par le Maroc comme solution définitive à la question du Sahara.

Mu par ces considérations et convaincu par la nécessité de participer à la résolution de ce problème, a-t-il dit, il a décidé d’adhérer à ce projet et de communiquer ses bienfaits, à son retour aux camps, aux populations des camps de Tindouf. Mais, a-t-il dénoncé, les dirigeants du polisario lui ont réservé un traitement inhumain en procédant à son arrestation et à son éloignement des camps où vivent encore les membres de sa famille.

 

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires