Le Pérou salue la volonté politique du Maroc d’œuvrer pour une solution...

Le Pérou salue la volonté politique du Maroc d’œuvrer pour une solution politique de la question du Sahara

229
0
PARTAGER

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M. Taib Fassi Fihri, à la suite de leurs entretiens, le responsable péruvien a souligné que l’approche marocaine «permettra d’avancer vers le règlement de la question du Sahara et l’édification de l’Union du Maghreb arabe pour un avenir meilleur des peuples de la région».

M. Belaunde a également exprimé le soutien de son pays aux «efforts déployés dans le cadre des Nations Unies et sous la supervision du Secrétaire général et de son envoyé personnel pour parvenir à une solution politique juste, durable, définitive et mutuellement acceptable».

Pour sa part, M. Fassi Fihri a salué les réalisations extraordinaires accomplies par le gouvernement péruvien en matière de développement économique et social, tout en se félicitant de la croissance soutenue réalisée par l’économie péruvienne, ainsi que la réduction de la pauvreté et la consolidation de la confiance des investisseurs dans le modèle économique péruvien.

Les deux responsables ont, par ailleurs, appelé les opérateurs économiques privés de part et d’autre à explorer les créneaux de coopération et de profiter des opportunités d’affaires offertes par les deux pays, mettant l’accent sur l’importance du forum d’affaires arabo-sud américain, qui se tiendra à Lima en février prochain à l’occasion du 3ème sommet de l’ASPA (Sommet Amérique du Sud-pays arabes).

Ils ont également réitéré leur engagement à promouvoir la coopération Sud-Sud et à œuvrer pour le maintien et le renforcement du dialogue permanent et constructif entamé dans le cadre du processus ASPA.

Exprimant leur satisfaction de l’excellence des relations bilatérales, les deux responsables ont convenu d’approfondir le dialogue politique maroco-péruvien à travers le mécanisme de consultations politiques mis en place entre les deux ministères.

Les deux responsables, dont les entretiens ont porté sur des questions d’ordre régional et international, ont souligné la nécessité de promouvoir le processus de paix au Proche-Orient dans la perspective de la création d’un Etat palestinien indépendant.

 

Commentaires