Le petit Aylan: la reine Rania de Jordanie répond à « Charlie Hebdo »

Le petit Aylan: la reine Rania de Jordanie répond à « Charlie Hebdo »

1997
0
PARTAGER

Rania de Jordanie a tenu à publier un dessin en réponse à la caricature polémique de « Charlie Hebdo » représentant le petit Aylan, mort sur une plage turque, en « tripoteur de fesses ».


Le petit Aylan: la reine Rania de Jordanie répond à "Charlie Hebdo"
La caricature de Charlie Hebdo fait polémique au-delà des frontières françaises. Dans un dessin de Riss, l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo représentait Aylan Kurdi – l’enfant syrien noyé découvert en septembre sur une plage turque et dont la photo avait ému le monde entier – en pervers poursuivant une femme, sous le titre : « Que serait devenu le petit Aylan s’il avait grandi ? » Et Riss d’ajouter : « Tripoteur de fesses en Allemagne », en référence aux agressions sexuelles commises au nouvel an dans ce pays européen qui a accueilli le plus grand nombre de réfugiés syriens.

Pour Rania, Aylan serait devenu médecin

Sur ses comptes Facebook et Twitter, la reine Rania de Jordanie a publié un dessin qui a été fait par le caricaturiste jordanien Osama Hajjaj, a-t-on précisé. On y voit le petit garçon gisant sur la plage avec, à côté, un enfant plus âgé portant un cartable, puis un médecin.

Le dessin a été publié en trois versions : en arabe, en anglais et en français avec le même titre que Charlie Hebdo : « Que serait devenu le petit Aylan s’il avait grandi ? » Et la reine de répondre : « Aylan aurait pu devenir un médecin, un enseignant ou un père affectueux. »

Le dessin de Charlie Hebdo a déclenché de vives critiques sur les réseaux sociaux. Interrogé jeudi sur la controverse suscitée par son dessin, le journal n’a pas souhaité s’exprimer.

Commentaires