PARTAGER
Sur instructions du Roi Mohammed VI, une session de travail consacrée au secteur de l’énergie a réuni, samedi, plusieurs hauts responsables de ce secteur au Cabinet royal à Casablanca.

C’est ce qu’indique un communiqué du Cabinet royal, ajoutant que le Souverain a précédemment pris acte du rapport sur une vision globale et intégrée de la gouvernance du secteur énergétique national qui lui avait été remis suite à la séance de travail tenue le 13 octobre dernier au Palais royal de Tanger, consacrée au suivi du programme national de développement des énergies renouvelables.

Le Roi a ainsi transmis ses instructions aux différents acteurs concernés afin que le pilotage des énergies renouvelables, notamment solaires, éoliennes et hydroélectriques, soit désormais assuré par MASEN. Le processus de convergence de la politique énergétique du Royaume permettra le renforcement de l’ambition nationale en matière de développement des énergies renouvelables, en ligne avec l’objectif de porter la part des sources renouvelables dans le mix électrique national de 42 % en 2020 à 52 % en 2030, souligne le communiqué.

Tout en conservant leur autonomie de gestion respective, l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) et MASEN seront appelés à travailler en symbiose afin de confirmer le leadership continental et mondial du Maroc en matière de transition énergétique. Ils devront ainsi opérer à travers des liens organiques plus forts et un pilotage stratégique unifié.

Cette collaboration, souligne le communiqué, vise à donner des moyens institutionnels et économiques renforcés aux acteurs nationaux afin que les objectifs annoncés soient tenus et que les synergies attendues soient à la hauteur de la vision stratégique énoncée.

Cette session de travail a réuni le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, les conseillers du Roi , Fouad Ali El Himma et Yassir Znagui, le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, le ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkader Aamara, le directeur de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable, Ali Fassi Fihri, la directrice de l’Office national des Hydrocarbures et des Mines, Amina Benkhadra, et le Président du Directoire de (MASEN), Mustapha Bakkoury, conclut le communiqué du Cabinet royal.

Commentaires