PARTAGER
Étrange attitude que celle du Parti Justice et Développement vis à vis des réseaux sociaux,  particulièrement « facebook; » dont il juge les critiques contre la politique du gouvernement et les décisions du chef du gouvernement dont il est le leader excessivement sévères et nuisibles à son image.
De la part d’une formation politique qui a axé toute sa stratégie de communication sur ces réseaux et dont elle tire largement profit en les inondant de contenus que beaucoup de partis rivaux envient depuis que le PJD a recruté une véritable armada d’internautes pour servir sa propagande et la diffuser le plus largement possible, et qui en fait le premier parti dans cette guerre médiatique plus prégnante que jamais aujourd’hui.
Une attaque des plus virulentes vient d’être mise en ligne sur le site et les pages « facebook » du parti islamiste fait état d’un vrai complot sur les réseaux sociaux commandé, par des forces obscures et confié à des mercenaires du net, pour laminer l’image de la formation islamiste et son secrétaire général Abdelilah Benkirane; dans l’objectif final de réduire à néant tous les résultats des réformes menées par l’actuel gouvernement et couper l’herbe sous les pieds du PJD lors des prochaines élections législatives d’octobre prochain.
Pour combattre les ennemis, la députée islamiste en appelle alors à une guerre sans merci et avec tous les moyens pour faire cesser toutes les attaques qui portent préjudice à un PJD aux abois.
Par Jalil Nouri
actu-maroc.com

Commentaires