PARTAGER

Soutien très attendu et incontestable de la formation islamiste du PJD à son secrétaire général Abdelilah Benkirane qui se trouve au creux de la vague après son échec dans la formation d’un nouveau gouvernement.

Pour sa première apparition publique devant son parti depuis les funérailles de sa mère, le chef du gouvernement désigné est venu chercher le week-end dernier, une bénédiction devant le parlement de son parti qui l’a ovationné plus que d’habitude mais pas seulement. Car cette instance représentative a fait savoir au leader islamiste qu’il serait envisageable de le maintenir à la tête du PJD bien que le règlement interne ne l’en empêche alors que sur la question de la formation du gouvernement, Benkirane s’est vu réitérer le soutien de sa formation y compris en ce qui concerne son attachement à la présence de l’Istiqlal, un parti dont l’entrée dans le futur exécutif est à l’origine du blocage actuel.

Fort de cette appui sans failles, Benkirane s’est ressenti requinqué pour aborder les derniers développements prévus cette semaine pour clore définitivement le feuilleton de la formation de sa future équipe, car ce sera lui et personne d’autre a averti sa formation.

Commentaires