PARTAGER

Sans attendre la réponse des partis qui formeront sa future majorité, le nouveau chef de gouvernement désigné, Saad Eddine El Othmani, brûle les étapes et a convoqué une réunion dès ce samedi, de la commission du PJD en charge du choix des ministres appelés à faire partie du prochain gouvernement. 4

Cette commission se mettra d’accord dans un premier temps sur une liste de 30 noms avant de n’en retenir que le nombre final appelant à siéger à la tête des ministères qui reviendront à la formation islamiste du chef du gouvernement après leur approbation par le souverain dans une étape ultime.

Mais d’ores et déjà et la chose ainsi présentée, l’on peut être convaincu que le PJD et son chef de gouvernement désigné savent déjà la nature des postes qu’ils ont retenu pour leur participation et sur lesquels ils seront intraitables.

Sur un autre plan, il semblerait finalement que cette future équipe sera composée des formations ayant fait partie du gouvernement précédent, à savoir le MP, le RNI et le PPS auxquels viendront s’ajouter l’UC et l’USFP alors que la présence de ces derniers avait fait couler beaucoup d’encre du temps où Benkirane menait les négociations, comme si finalement, c’est lui qui était à l’origine du blocage.

Commentaires