LE PJD RAPPELLE DES AMBASSADEURS RETRAITES

LE PJD RAPPELLE DES AMBASSADEURS RETRAITES

533
0
PARTAGER

 

Mais la surprise vient du fait que ce responsable dont le parti prône la compétence et a transparence pour la nomination de hauts commis de l’état, n’a pas trouvé de mieux à proposer comme noms, que ceux de retraités de ce département, d’anciens ambassadeurs qui se sont, voyant le vent tourner, du parti du premier ministre Abdelilah Benkirane qui a accepté les noms de ces « ré suscités » sur proposition de son ministre des affaires étrangères, dont le département est en ébullition à l’approche de ces nominations. Elles concernent Larbi Moukharik, pour le Brésil, en retraite depuis 6  ans, Salah eddine pour le Pakistan, à la retraite depuis 8  ans, et enfin Abdeladim TBER lui aussi à la retraite depuis 8 ans. C’est dire que le parti islamiste n’avait pas de militants implantés au sein du ministère des affaires étrangères, ni de sympathisants, puisque les bénéficiaires de ces nominations sont des ralliés de fraîche date qui ont attendu l’arrivée d’un ministre issu du PJD pour se rapprocher de cette formation pour les raisons que l’on sait.

Inutile de dire que cette affaire fait grand bruit au sein de la diplomatie marocaine qui se trouve une nouvelle fois incriminée pour des pratiques de clientélisme qui l’ont toujours caractérisée. les nominations convoitées d’ambassadeurs ont toujours été déterminées par des réseaux de familles d’origine fassie ou par des affinités partisanes quand ce n’est pas pour des raisons d’affaires.

Le fait également que ce département compte de plus en plus de hauts cadres compétents qui se voient marginalisés au profits d’ambassadeurs retraités, vient contredire l’image d’équité et d’impartialité dont se prévaut le parti islamiste , chef de file de la majorité gouvernementale, alors qu’il vient tout juste de faire passer une loi contraignante pour la nomination de responsables aux hautes fonctions au sein de l’administration. Une politique des  » deux poids, deux mesures  » qui vient contredire le discours officiel du premier ministre et donner à ses adversaires politiques de sérieux arguments à opposer à son action réformatrice.  

Jalil Nouri Pour actu-maroc.com _________

 

Pour vos courriers et vos publications : actumaroc@yahoo.fr

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires