Le plan 2011-2015 de la DFCAT place les collectivités locales au coeur...

Le plan 2011-2015 de la DFCAT place les collectivités locales au coeur du développement socio-économique des territoires

868
0
PARTAGER

Présentant ce plan lors d’une table ronde organisée par la direction générale des collectivités locales sur « La contribution des universités et des grandes écoles au développement des compétences au niveau des collectivités locales : vers un développement d’une nouvelle offre de formation », Mme Zarrouk a précisé que cette initiative ambitionne de faire des collectivités locales une force de proposition et un relais pour la mise en Âœuvre des stratégies nationales et des politiques publiques, le renforcement du processus de la décentralisation et l’ancrage de la bonne gouvernance locale.

Ce plan, a-t-elle poursuivi, s’appuie sur quatre orientations stratégiques pour répondre aux enjeux de développement des compétences et des métiers des collectivités locales, à savoir la promotion d’une offre de formation pour développer les métiers et les compétences au niveau des collectivités locales, l’adoption d’une approche qualité de l’ingénierie de la formation, l’élaboration d’un modèle économique équilibré de financement de la formation et la promotion d’une gestion axée sur les résultats.

Mme Zarrouk a également fait savoir que le plan vise le développement des compétences dans au moins cinq filières professionnelles : les missions juridiques et légales des collectivités, l’administration et le management d’une collectivité locale, la planification stratégique du développement local durable, les services techniques et équipements des collectivités locales et l’animation socioculturelle et sportive.

Elle a en outre relevé que ce plan est basé sur plusieurs axes de transformation dont les collectivités locales comme des clients exclusifs, une structure de prestation de services en ingénierie de formation et de compétences, le développement de l’expertise dans les filières professionnelles des collectivités locales, une offre de formation pour renforcer les capacités des élus et développer les métiers des collectivités, en plus de l’intégration de l’approche genre.

Il s’agit également de l’animation d’un réseau territorial, de la contractualisation avec les régions, de l’adoption d’une nouvelle méthode de communication et du partenariat, outre la coopération Sud-Sud par la formation et le renforcement des capacités.

Pour sa part, le wali, directeur général des collectivités locales au ministère de l’Intérieur, Allal Sakrouhi, a indiqué, dans une allocution lue en son nom, que le développement de l’action locale requiert la valorisation des ressources humaines des collectivités locales, ajoutant que les universités et les grandes écoles demeurent des partenaires distingués dans ce domaine eu égard à leur rôle essentiel dans la formation multidisciplinaire des cadres.

Selon lui, cette rencontre vise à consolider les canaux de dialogue entre les différents acteurs sur les plans national, central et local et à consacrer la culture managerielle fondée sur une approche participative et sur le dialogue constructif, le but étant d’instaurer les mécanismes de la bonne gouvernance, de consolider le processus de la décentralisation et de relever les défis du développement durable.

Cette table ronde a été ponctuée par trois ateliers : « Le processus d’identification des besoins en formation », « Les modalités de réalisation des actions de formation » et « L’offre de formation existante et spécificités des métiers des collectivités locales ».

 

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires