Le plan d’action national en matière de démocratie et des droits de...

Le plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’Homme s’inscrit dans le cadre des réformes pionnières engagées par le Maroc (ministre)

180
0
PARTAGER

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri a indiqué, jeudi, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement, que dans son exposé devant le Conseil, le ministre de la Justice a fait savoir que ce Plan, qui s’inscrit dans le cadre des engagements du Royaume vis-à-vis des recommandations de la Conférence de Viennes sur les droits de l’Homme (1993), a été élaboré conformément à une approche participative, sachant que les droits de l’Homme relèvent de la responsabilité de tout un chacun.

Le ministre de la Justice a également affirmé qu’avec l’adoption de ce Plan, le Maroc devient ainsi le deuxième pays méditerranéen après l’Espagne à disposer d’un tel instrument dans ce domaine, précisant que ledit Plan a veillé à garantir une harmonie et une complémentarité avec les autres plans en la matière.

Ce Plan se fixe pour objectifs, entre autres, de mettre en place un cadre intégré pour les programmes visant la consolidation des droits de l’Homme et de définir les priorités dans ce domaine, a ajouté M. Naciri.

Il vise également à mettre en place un mécanisme d’action commune aux secteurs gouvernementaux, aux institutions nationales et aux instances non gouvernementales et à mettre en œuvre les engagements du Maroc vis-à-vis de la communauté internationale dans le domaine des droits de l’Homme.

Outre son préambule, le Plan s’articule autour de quatre axes. Le premier, qui concerne la gouvernance et la démocratie, porte sur l’éducation à la gouvernance sécuritaire et territoriale, le renforcement de la participation politique, la promotion des instances élues et l’égalité des chances.

Le deuxième porte sur les droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux. Il concerne les priorités en rapport avec le droit à l’éducation, les droits culturels et linguistiques, la santé, l’emploi, l’habitat et l’environnement.

Le troisième, qui concerne les droits catégoriels et leur promotion, met l’accent sur la promotion des droits des catégories sociales en situation précaire, notamment la femme violentée, les enfants et les pensionnaires des établissements pénitentiaires, les immigrés et les personnes en situation de handicap.

Le quatrième axe, relatif au cadre juridique et institutionnel, comporte des approches visant le renforcement de la protection constitutionnelle et juridique des droits de l’Homme, dont la liberté d’expression, le droit à l’information, au rassemblement et à la manifestation, et la préservation du patrimoine culturel et des archives.

M. Naciri a, en outre, ajouté que dans le but de garantir son efficience, le Plan prévoit plusieurs mesures de nature à réussir sa bonne mise en œuvre.

Après examen approfondi par les membres du gouvernement, il a été décidé de poursuivre l’examen du Plan lors de la prochaine réunion du Conseil, a-t-il ajouté.

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires