Le Polisario, un outil instrumentalisé par l’Algérie pour s’approprier une partie du...

Le Polisario, un outil instrumentalisé par l’Algérie pour s’approprier une partie du territoire marocain (député chilien)

217
0
PARTAGER

« Le Sahara est une partie indivisible du territoire du Royaume du Maroc, et le front du Polisario n’est qu’un outil instrumentalisé par l’Algérie pour s’approprier un territoire, qui était et restera, marocain », a-t-il déclaré à l’issue d’un entretien avec le président du Conseil Consultatif Royal pour les affaires sahariennes (CORCAS), Khalihenna Ould Errachid.

Le député chilien, en visite au Maroc à la tête d’une délégation parlementaire de son pays, s’est dit convaincu de la justesse de la cause du Sahara marocain, soulignant que les informations recueillies par la délégation lors de sa visite au Royaume vont lui permettre d’éclaircir la vérité, en particulier en Amérique Latine, face aux allégations mensongères véhiculées par le Polisario.

Par ailleurs, Barros a salué les réformes constitutionnelles annoncées par SM le Roi Mohammed VI dans son discours du 9 mars, notant que le Maroc constitue, grâce à ce pas, « une exception » en ce qui a trait à l’ancrage des principes de la démocratie.

La délégation chilienne avait eu des entretiens avec les présidents des Chambres des représentants et des conseillers, portant sur le raffermissement des relations bilatérales et les sujets d’intérêt commun.

La délégation comprend MM. Ivan Moreira, député du Parti de l’Union démocratique indépendant (au gouvernement) et Président du groupe parlementaire d’amitié maroco-chilienne, Pablo Longueira, membre du même parti, et Jorge Tarud, élu du Parti pour la Démocratie (opposition) et candidat à la présidence de la Commission des affaires étrangères à la chambre des représentants chilienne.

MAP_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires