PARTAGER

La situation sera intenable tout le long de cette fin de semaine
considérée comme le pic de la saison et le pire est à craindre pour
les résidents marocains à l’étranger de passage dans le port d’Algésiras.

Déjà bien encombré habituellement à pareille date, ce point de passage
doit faire face, aujourd’hui, à une situation intenable après la
décision insensée prise par les autorités espagnoles de l’autre ville
portuaire de transit du sud de l’Espagne, Tarifa, de fermer le port
pendant le weekend pour éviter d’être débordés par l’afflux des
ressortissants marocains afin de maintenir l’image touristique de la
région. Une mesure inique qui ne dit pas son nom sur fond de relents
de racisme.

Conséquence logique de cette dernière, des milliers de voyageurs vont
se rabattre sur le port voisin d’Algésiras déjà très congestionné en
cette période et non préparé à recevoir ce surplus de passagers
inattendus avec tous les désagréments qui s’en suivront pour le manque
de rotations avec le port de Tanger et les scènes de mécontentement et
de colère qui en découleront en toute probabilité. Victimes de la
décision unilatérale prise sans préavis par la ville de Tarifa, les
résidents marocains à l’étranger pourraient être contraints de passer
plusieurs jours dans les files d’attente en attendant que la situation
s’améliore. Des renforts des forces de sécurité espagnoles ont déjà
été acheminées dans la crainte du pire.

Par Jalil Nouri

Commentaires