LE PPS SE DÉCHIRE AVANT SON CONGRES

LE PPS SE DÉCHIRE AVANT SON CONGRES

277
0
PARTAGER

Les candidats se bousculent aux portillons pour succéder à l’actuel patron du parti et ministre de l’habitat , Nabil Benabdellah qui devra batailler dur pour justifier son bilan aux côtés des islamistes du PJD et le virage idéologique qu’il a fait prendre à sa formation allant jusqu’à lui faire perdre son âme et ses repères idéologiques. C’est justement sur le terrain de ce glissement et ce fourvoiement politique que ses concurrents veulent focaliser le débat qui s’annonce.

Ils sont au nombre de trois pour l’instant, deux ayant déjà été ministres et le troisième qui a toujours ambitionné de l’être. Il s’agit respectivement de Saad Saadi, en rupture de ban,qui avait dirigé le département en charge des droits de la femme, Nouzha Squalli qui lui a succédé à ce même poste et enfin M’hamed Grine, un cacique du parti du livre qui n’est jamais parvenu à sortir de l’ombre pour occuper les devants de la scène ni à se faire élire lors d’élections.

Nabil Benabdellah, l’actuel gardien du temple du parti est resté zen jusqu’à présent et n’a pas encore annoncé officiellement sa candidature, afin de prendre au dépourvu probablement ses concurrents lors de la dernière ligne droite.

Décidé à rester le patron de sa formation et en vieux roublard de la scène politique, il est le mieux armé pour se présenter devant les militants qui seront appelés à voter et approuver la plate-forme politique qui ne devrait pas connaître de grands changements en cas de maintien de l’actuel chef de la formation qui ne tient pas à renier ses choix contestés.

En coulisses, l’ambiance n’est guère annonciatrice d’un congrès paisible à l’abri des déchirements et des démissions. Les candidats déclarés pour la succession veulent faire payer très cher à celui qui les y a mener, la participation du PPS à un gouvernement dirigé par d’anciens adversaires et ennemis politiques et pour avoir conduit le parti à une dérive. Auquel cas, tous les coups seront permis lors de ce congrès qui risque fort de se transformer en procès de l’actuel secrétaire général à qui ses adversaires promettent d’ores et déjà une sortie sans fanfare ni trompettes et surtout sans gloire.

 

Jalil Nouri

Actu-maroc.com ____________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière Agression voilée

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires