Le premier magasin de câlins ouvre ses portes aux Etats-Unis

Le premier magasin de câlins ouvre ses portes aux Etats-Unis

237
0
PARTAGER

Calineuse professionnelle : c’est le surprenant métier qu’à choisi Samantha Hess. Pour 60 dollars, soit presque 50 euros, cette américaine de Portland, dans l’Oregon aux Etats-Unis, offre une heure de contact humain chaleureux – et platonique – à ses, déjà nombreux, clientes et clients. Son concept : « Proposer un contact physique non sexuel, tarifé 1 dollar la minute », explique le site Oregon Live.

Dans sa boutique, qu’elle a baptisé « Cuddle Up To Me » – que l’on peut traduire par « Câline toi à moi » – Samantha offre plusieurs sortes d’embrassades.

Rien de sexuel

Câlin classique, câlin en cuillère, caresse du cuir chevelu ou encore une session main dans la main… ses services n’ont qu’un seul but : apporter du réconfort à ceux qui manquent de contact humain et d’estime de soi. Et ça marche. En une semaine, Samantha Hess affirme qu’elle a eu plus de 10.000 demandes de rendez-vous.

La jeune femme explique que l’idée lui est venue d’une expérience personnelle :

J’étais dans une période de ma vie où j’aurais pu payer quelqu’un simplement pour avoir un câlin, sans arrière pensée. J’ai donc décidé que ça pouvait être quelque chose d’accessible facilement et en toute sécurité »

C’est d’ailleurs pour assurer sa sécurité, que la professionnelle a équipé chaque chambre d’une caméra et qu’elle prend le temps de faire « passer une consultation aux nouveaux clients », raconte « Courrier International ».

Avant d’avoir pignon rue Hipster, Samantha exerçait à domicile. Débordée, elle a décidé d’ouvrir sa boutique et de former trois autres personnes pour assurer la demande. Les séances durent au minimum 15 minutes et au maximum… 5 heures !

Pyjama recommandé, discussions encouragées

Les retours sont bons. Steve, un client, témoigne : « Après ma séance avec Samantha Hess, je me sens beaucoup mieux. Nos sessions de câlins me donnent une autre vision du monde. Je ne savais pas ce que je manquais. Je suis un grand fan maintenant. Elle est encourageante, gentille et sincère. »

La calineuse professionnelle de 30 ans, qui accueille ses clients du lundi au samedi, leur conseille de venir en pyjama et précise que les discussions sont optionnelles mais possibles. Après la thérapie sur canapé, la thérapie en cuillère ?

 

Actu-maroc.com  _____________________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires