LE PREMIER MINISTRE BENKIRANE NE SE SENT PLUS EN SÉCURITÉ

LE PREMIER MINISTRE BENKIRANE NE SE SENT PLUS EN SÉCURITÉ

399
0
PARTAGER

Les marocains savaient que leur chef du gouvernement n’était pas apprécié par une partie d’entre eux pour ses actions et sa politique, ils sauront qu’il est désormais menacé dans son intégrité physique avec des menaces sérieuses qui planent sur sa tête, chose qui a été portée à la connaissance du roi et qui a aussitôt ordonné au ministre de l’intérieur de mettre en permanence quatre gardes du corps au service de la sécurité et la protection du premier ministre 24/24 heures.

C’est Abdelilah Benkirane lui-même qui a révélé l’existence réelle de ces menaces et la décision royale au cours d’un meeting le week-end dernier dans le sud du pays, des meetings qui, au passage, tendent à se multiplier, donnant l’impression que le chef des islamistes est déjà entré en période de pré-électorale avec un tour d’échauffement.

Sans préciser la nature et l’origine de ces menaces, le chef du gouvernement revient souvent ces derniers temps sur les risques qu’il encourt, allant jusqu’à déclarer craindre pour sa vie ainsi que celle d’autres responsables de son parti. Pour rappel, il a même été jusqu’à émettre des allusions au décès de son compagnon de route, bras droit et ancien ministre d’état, Abdellah Baha, victime d’un mystérieux accident de train.

Y a t-il un complot contre le PJD et son chef visant à le déstabiliser avant les prochaines élections qu’ils se disent sûrs de remporter?

Par Jalil Nouri

Commentaires