Le premier ministre britannique presse Kadhafi de partir, le Canade annonce à...

Le premier ministre britannique presse Kadhafi de partir, le Canade annonce à son tour le gel de ses avoirs

145
0
PARTAGER

S’exprimant après une nouvelle opération de sauvetage par l’armée britannique de 150 civils étrangers bloqués dans le désert libyen, le chef du gouvernement britannique a assuré que « tout cela envoie un message clair à ce régime: il est temps pour le colonel Kadhafi de s’en aller, et de s’en aller maintenant ». « Il n’y a pas de place pour lui dans la Libye de l’avenir », a ajouté M. Cameron.

Le Canada gèle les avoirs de Kadhafi

Le premier ministre canadien Stephen Harper a annoncé  le gel des avoirs de Kadhafi et de sa famille et l’a appelé à « mettre fin au bain de sang » et à démissionner. Rejoignant plusieurs dirigeants occidentaux, dont le Premier ministre britannique David Cameron, M. Harper a indiqué, dans une déclaration en français et en anglais, transmise en direct par les télévisions, que le Canada appliquerait les sanctions adoptées samedi par le Conseil de sécurité contre le régime libyen dans sa résolution 1970, et qu’il irait au delà de ces mesures.

Il a annoncé notamment qu’outre l’embargo sur les ventes d’armes, le gel des biens de Kadhafi et de sa famille et l’interdiction de voyage touchant le dirigeant libyen et 15 de ses proches, Ottawa gelait toute transaction financière avec le gouvernement et les autres institutions libyennes, y compris la banque centrale.

D’après des estimations publiées à Londres, le colonel Kadhafi possède plus de 23 milliards d’euros en liquidités, principalement à Londres, mais l’on ignore si une partie de sa fortune se trouve au Canada. M. Harper a reproché à Kadhafi de violer son obligation fondamentale, celle d’assurer la sécurité des citoyens de son pays, avant de l’appeler en conclusion à « mettre fin au bain de sang » et à « renoncer à ses fonctions et à ses pouvoirs ».

Auparavant, il a sommé Tripoli d’autoriser les livraisons d’aide humanitaire et médicale, de respecter les droits de l’Homme et de lever les restrictions touchant les médias.  Insistant sur la volonté du Canada d’évacuer ses ressortissants qui restent encore en Libye, il a annoncé le déploiement de plusieurs avions militaires C-17 et de deux gros cargos C-130J Hercules. Un deuxième C-17 vient d’arriver à Malte, a précisé le Premier ministre, insistant sur la coordination des mesures prises par le Canada avec celles de ses alliés.

 

AFP_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

Commentaires