Le Premier ministre plaide pour un meilleur accueil au sein de l’administration...

Le Premier ministre plaide pour un meilleur accueil au sein de l’administration publique, des collectivité locales et des établissements publics

140
0
PARTAGER

Dans une circulaire publiée récemment, le Premier ministre a appelé les membres du gouvernement à veiller à ce que leurs services centralisés et décentralisés, ainsi que les établissements relevant de leurs départements ou sous leurs tutelles, de traiter les affaires des citoyens et de leur offrir des services avec toute la transparence et la responsabilité requises, respectant en cela les droits, la légalité et les règles régissant les services publics.

Un tel comportement est de nature à conférer à la relation citoyens- administration tout l’intérêt qu’elle mérite, en vue d’un meilleur accueil et une orientation adéquate au profit du citoyen dans les différentes administrations publiques, a-t-il poursuivi.

La circulaire n 3/2011 (du 22 avril 2011), a fait observer que l’intérêt que revêt de telles démarches doit être renforcer de garanties et de mesures contraignantes à même de protéger et réglementer l’accès des usagers aux service public. Ces garanties constitueront, sans aucun doute, un autre pilier en matière de consolidation des valeurs de l’administration citoyenne au service des usagers, a-t-il fait remarquer.

Ainsi, poursuit le document, pour surmonter les lacunes dans les relations entre le citoyen et l’administration, des mécanismes pratiques ont été adoptés pour renforcer la transparence en matière d’accès au service public, et améliorer les conditions d’accueil, d’information et d’orientation à travers l’engagement des administrations publiques, des collectivités locales et des établissements publics à prendre une série de mesures visant la création d’unités administratives chargées de l’accueil et de l’information au profit des usagers.

Les administrations ne disposant pas de telles unités sont appelées à s’en doter afin d’assumer les fonctions d’accueil, d’orientation et d’information des usagers, ce qui nécessite, par conséquent, un certain nombre de facteurs dont un personnel formé à ce genre de tâche.

Parmi les mesures citées pour réussir une telle démarche, le document cite également la publication des procédures de travail des administrations à travers l’affichage à l’entrée des administrations, sur les sites internet, sur des brochures et autres supports. Il s’agit également d’alléger les procédures administratives à travers la réduction du nombre de documents requis, et les délais de leur obtention.

Les administrations ne sont, en outre, pas autorisées à demander aux usagers de fournir des documents non requis ou dont l’usager n’a pas été informés en préalable.

D’un autre côté, les décisions administratives doivent être justifiées de manière à permettre à l’usager de connaitre les motifs légaux et objectifs sur lesquels s’est basée la décision de l’administration, en vertu des dispositions légales relatives à l’obligation de justifier les décisions administratives.

Par ailleurs, une ligne téléphonique bleue, ainsi que des courriers électroniques sur les sites officiels des administrations, seront consacrés à fournir des informations aux usagers sur les conditions requises pour bénéficier des services des administrations, et pour orienter les citoyens vers les autorités compétentes pour satisfaire leurs demandes.

La circulaire indique aussi que des mesures ont été prises concernant l’affichage des adresses et des horaires des administrations, ainsi que des services qu’elles offrent et les conditions requises pour en bénéficier. L’affichage concerne également les adresses et numéros de téléphone des services relevant de ces administrations.

Par ailleurs, les fonctionnaires seront munis d’un badge portant leurs noms et prénoms et leurs fonctions, ajoute le document, notant que les noms des employés ainsi que leurs noms seront également mentionnés à l’accès de chaque bureau d’une manière claire à lisible.

Outre ces mesures, tous les moyens nécessaires seront mis à contribution pour mettre en place un système de gestion des files d’attente au sein des administrations, tout en veillant à assurer un traitement préférentiel pour les personnes handicapées ou à besoins spécifiques, aux femmes enceintes et aux personnes âgées dans le but de leur faciliter l’accès aux administrations à travers la mise en place d’accès spéciaux, et en leur donnant la priorité.

La circulaire appelle, par ailleurs, à la mise en Âœuvre de toutes les mesures précitées « avec toute la précision et la fermeté requises « , insistant sur la nécessité de la coordination avec le ministère de Modernisation des secteurs publics, pour en assurer le suivi et l’évaluation et, le cas échéant, rechercher les solutions aux problèmes éventuels qui se posent.

MAP________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires