Maison A la une Le président Bouteflika à nouveau devant les caméras

Le président Bouteflika à nouveau devant les caméras

697
0
PARTAGER

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a fait une nouvelle apparition publique mardi en inaugurant dans la banlieue d’Alger une « zaouia », édifice religieux lié à une confrérie soufie.

C’est le deuxième événement public auquel assiste en un mois M. Bouteflika, 81 ans, dont les apparitions se sont raréfiées depuis un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2013 qui a affecté sa motricité et son élocution.

Le chef de l’Etat a inauguré mardi en fauteuil roulant la Zaouïa Belkaidia, du nom d’une confrérie soufie algérienne, à une dizaine de km du centre de la capitale algérienne, dévoilant une plaque et prenant part à une prière en compagnie des dignitaires de la confrérie.

Le bâtiment inauguré comprend une école coranique pouvant accueillir 300 élèves et une bibliothèque de 1.200 m2, selon l’agence de presse d’Etat APS. Il doit aussi abriter un centre de formation professionnelle, notamment celle de futurs imams.

Depuis son élection à la présidence algérienne en 1999, M. Bouteflika a montré sa volonté de sortir les confréries de l’ombre.

Marginalisées après l’indépendance de l’Algérie en 1962, elles sont considérées par les autorités comme un rempart contre la violence islamiste, après une décennie de guerre civile (1992-2002).

Cette inauguration vise à rappeler « au peuple algérien » que les autorités sont « attachées aux valeurs du soufisme », a expliqué à l’AFP Said Djabelkheir, islamologue et spécialiste du soufisme.

Les confréries jouent aussi un rôle politique en Algérie, souligne cet observateur, alors que depuis un mois, les appels à un 5e mandat du président Bouteflika se multiplient parmi ses partisans, à moins d’un an de la présidentielle prévue en avril 2019.

Commentaires