PARTAGER

Le milliardaire saoudien et membre de la famille royale, le prince Al-Walid Ben Talal, a attaqué sur Twitter Donald Trump, le favori de la course à l’investiture républicaine, après ses propos visant les musulmans et leur entrée aux États-Unis.

Critiqué de toutes parts après ses propos sur les musulmans, le magnat américain Donald Trump, qui caracole en tête de la course à l’investiture républicaine pour la présidentielle de 2016, s’est attiré les foudres du richissime prince saoudien Al-Walid Ben Talal.

C’est sur Twitter, dont il est l’un des actionnaires majeurs, que le neveu du roi Salmane s’est attaqué au candidat qui a récemment proposé d’interdire temporairement aux musulmans d’entrer sur le territoire des États-Unis après la fusillade de San Bernardino, commise par un couple d’extrémistes islamistes.

Commentaires