PARTAGER

Devenu embarrassant pour la famille royale en raison de ses prises de position, le prince Moulay Hicham l’est également pour les monarchies du Golfe qui expriment de plus en plus leur mécontentement en le voyant critiquer leurs régimes et se placer en donneur de leçons. D’ailleurs, ce sont les Émirats Arabes Unis, qui seraient derrière son expulsion de la Tunisie où il devait justement donner une conférence sur les défis sécuritaires dans les pays arabes. Ils auraient tout simplement demandé à la Tunisie d’annuler sa conférence, sans toutefois demander expressément son expulsion mouvementée du territoire tunisien. Le prince devra en tirer toutes les conclusions, à l’avenir, et se préparer à voir les portes de plusieurs pays arabes se fermer devant lui.

Ce n’est donc pas le Maroc, pointé du doigt dès le départ, qui est responsable de ses démêlés avec le gouvernement tunisien, mais bel et bien , un pays tiers, où il a des intérêts économiques et financiers , mais à qui il déplaît comme à beaucoup d’autres.

Du reste, Moulay Hicham a été prié , une première fois par le passé, d’annuler l’une de ses conférences, toujours sur le même thème, qu’il devait donner à Doha au Qatar. A ce rythme, il ne lui restera plus que l’Europe et les États-Unis, où il réside, pour trouver un auditoire.

Par Jalil Nouri

 

Tags : 2m medi 1 tv, information, info, scoop, actualités, Maroc, Rabat, Marrakech, Casablanca, Tanger, faits divers, capitaux, snrt, agression, politique, sport, économie, visa, Qatar, France, marocains, Moulay Hicham

Commentaires