Le Prince Saoud Al Fayçal appelle à la mise en place d’un...

Le Prince Saoud Al Fayçal appelle à la mise en place d’un climat propice à l’investissement entre le Maroc et l’Arabie Saoudite

360
0
PARTAGER

Dans une allocution à l’ouverture de la 11-ème session de la commission mixte maroco-saoudienne, cooprésidée par le Prince Saoud al Fayçal et le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Taïb Fassi Fihri, le ministre saoudien a indiqué que le secteur privé est la pierre angulaire de l’oeuvre de développement. Partant de ce constat, les travaux de cette réunion , a-t-il dit, accordent une grande importance à la vision que portent les hommes et les femmes d’affaires des deux pays à la promotion du commerce et de l’investissement entre les deux Royaumes.

Le Prince Saoud Al Fayçal a exprimé son souhait de voir cette réunion de la commission mixte maroco-saoudienne, constituer une opportunité d’échange des vues et des propositions sur les principales entraves qui se dressent devant les échanges commerciaux et l’investissement.

Il a proposé, à cet effet, la tenue de réunions régulières en milieu d’année entre les présidents de la commission préparatoire et du conseil des hommes d’affaires maroco-saoudiens pour suivre le niveau de mise en Âœuvre des recommandations et des conventions bilatérales et des mémorandums d’entente signés où en cours d’examen et de soumettre des rapports à cet effet aux présidents de la commission mixte.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères a appelé les hommes d’affaires à tirer profit du programme d’exportations relevant du Fonds saoudien de développement qui participe activement à la mise en Âœuvre de nombre de projets de développement au Maroc dans le cadre de cette commission mixte.

La régularité de la tenue de la haute commission mixte maroco-saoudienne, avec la participation du secteur privé, témoigne de la profondeur et de la solidité des liens entre les deux pays et les deux peuples frères et de la consécration de la voie tracée par le serviteur des Lieux saints de l’Islam, le Roi Abdallah Ibn Abdelaziz, et son frère, SM le Roi Mohammed VI, pour raffermir la coopération bilatérale et élargir ses horizons dans les différents domaines, au service des aspirations deux des peuples et des intérêts de la Oumma arabe et islamique, a-t-il dit.

Le Prince Saoud Al Fayçal s’est félicité «des liens politiques distingués entre les deux Royaumes, marqués par la concordance des positions, la coordination et la concertation continues à tous les niveaux dans tout ce qui peut servir les relations bilatérales, les causes de la Oumma arabe et islamique, la réalisation de la sécurité et la stabilité dans nos pays, le progrès et le développement de nos peuples, aux côtés de la sécurité et la paix dans le monde».

Dans le cadre de sa participation au G20, l’Arabie saoudite était soucieuse de mettre l’accent sur la nécessité de soutenir les pays les moins développés et de les accompagner face aux répercussions de la crise économique qui a ébranlé les fondements du système économique mondial, ainsi que sur l’importance de promouvoir une croissance forte, équilibrée et pérenne et de lever les entraves au commerce mondial, a, par ailleurs, souligné le ministre saoudien des Affaires étrangères.

Il a déploré le fait que le monde arabe n’est pas encore parvenu à optimiser les ressources qu’il recèle, à tirer profit de l’ouverture économique mondiale, à concrétiser les exigences de la zone arabe de libre-échange et à créer une union douanière, d’où la perte d’opportunités de développement et la stagnation des échanges interarabes à un seuil ne dépassant pas 12 pc du volume global du commerce dans la région, alors que ce taux avoisine les 63 pc entre les pays de l’Union européenne.

 

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires