Maison A la une LE PROCÈS DES LEADERS DU « HIRAK » TRAÎNE EN LONGUEUR

LE PROCÈS DES LEADERS DU « HIRAK » TRAÎNE EN LONGUEUR

642
0
PARTAGER
Le procès des militants les plus en vue de la contestation sociale qui a secoué la région du Rif en laissant des traces, est en train de tourner au feuilleton en plusieurs saisons avec d’un côté des débats sans fin entre la cour et la défense, et de l’autre entre la cour et les détenus prompts à créer à chaque séance un coup de théâtre, une stratégie qui ne semble pas servir leurs intérêts. Le procès dure ainsi depuis des mois et s’enlise.
Délocalisé à la Cour d’Appel de Casablanca au milieu d’un service d’ordre imposant et d’un isolement des prévenus au sein de la salle du tribunal pleine à craquer du collectif d’avocats et des familles se déplaçant par dizaines de leur région du Rif sans baisser les bras, le procès, qui n’est pas encore entré dans les questions de fond depuis son début l’automne dernier, connait des reports successifs décidés suite à des incidents récurrents. Boudés par la presse, les développements de ce dossier ne semblent plus constituer un intérêt pour l’opinion publique, peu familiarisée avec les arguties judiciaires, d’autant plus que l’affaire est de plus en plus en voie de politisation, un élément peu favorable aux accusés pour la suite.
Ayant vu leur demande de grâce refusée à maintes reprises, les leaders de cette contestation du Rif où le calme est revenu malgré la tenue de ce procès qui fera date, tentent de rester, en vain, sous les feux des projecteurs de l’actualité, soit à travers des actions en prison, soit à travers des incidents hebdomadaires au tribunal, ignorant que cette stratégie ne sera pas forcément payante.
En tout cas le procès est en passe de devenir l’un des plus longs du genre.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires