Le programme Mourafaka vise à accompagner les coopératives nouvellement créées

Le programme Mourafaka vise à accompagner les coopératives nouvellement créées

149
0
PARTAGER

S’exprimant lors d’une journée de sensibilisation concernant le programme Mourafaka d’accompagnement des coopératives, M. Baraka a précisé que ce plan a pour objectif la promotion du secteur des coopératives afin qu’il joue pleinement son rôle dans la création d’emplois.

Mourafaka a pour but principal l’émergence d’une nouvelle génération de coopératives performantes et innovantes en les aidant à dépasser certaines contraintes et en leur garantissant un niveau d’entrepreneuriat et d’innovation compétitif.

Ce programme est axé sur le diagnostic stratégique des coopératives, la formation groupée des gestionnaires, le coaching, l’assistance technique et la commercialisation, à travers la valorisation du produit, a-t-il souligné.

Le ministre a, par ailleurs, évoqué le rôle des coopératives en matière de création de richesses et d’emplois, saluant leur contribution à l’amélioration des revenus des petits producteurs et à l’intégration de la femme dans le marché de travail à travers la réalisation de plusieurs projets inscrits dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Il a en outre appelé les coopératives à adhérer aux réformes engagées par le gouvernement dans les divers domaines, en particulier l’agriculture et l’énergie.

Par la suite, M. Baraka a évoqué l’importance de la stratégie nationale de développement de l’économie sociale et solidaire qui accorde un grand intérêt au secteur des coopératives.

Cette stratégie vise à renforcer l’action du gouvernement dans le domaine de l’économie sociale et solidaire afin qu’il puisse contribuer à la lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion, a-t-il dit.

M. Baraka a indiqué que le gouvernement a entamé la mise en Œuvre de certaines dispositions de cette stratégie aussi bien en ce qui concerne les réformes juridiques et qu’institutionnelles, ainsi qu’au niveau de l’amélioration de la gouvernance et du renforcement des capacités du secteur des coopératives.

Et de noter qu’un programme a été conclu entre l’Office du développement de la coopération et le ministère de l’Economie et des finances pour permettre à l’Office de disposer des moyens financiers dont il a besoin pour accomplir ses missions, ajoutant que le ministère a révisé le cadre juridique des coopératives pour faciliter leurs procédures de création et les conditions de leur intégration.

Pour sa part, Nadira Guermai, gouverneur coordinatrice nationale de l’INDH a axé son intervention sur l’importance des associations qui constituent un élément essentiel dans la gouvernance territoriale, louant leur rôle dans la réalisation des objectifs de l’INDH.

Elle a ajouté que l’INDH a permis d’élargir le cercle des bénéficiaires en milieu rural avec 701 communes rurales, outre l’organisation de 150 sessions de formation sur la gestion des coopératives au profit de 500 porteurs de projets.

De son côté, le directeur de l’Office du développement de la coopération, Abdelkader Alami, a indiqué que le programme Mourafaka est innovant en ce qui concerne le contenu, la méthode et les objectifs.

Le programme Mourafaka, qui cible annuellement 500 coopératives, est destiné aux nouvelles coopératives nationales ayant des projets économiquement rentables, socialement responsables et soucieux de l’environnement.

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires