Le projet de constitution, un texte démocratique et avant-gardiste en matière de...

Le projet de constitution, un texte démocratique et avant-gardiste en matière de gestion de la question de l’immigration (Ameur)

156
0
PARTAGER

Le ministre qui s’exprimait en clôture d’un séminaire organisé les 18 et 19 juin par le Conseil de la communauté Marocaine à l’Etranger (CCME) sur le thème  »Réformes constitutionnelles, Immigration et Citoyenneté », a assuré que le gouvernement veillera scrupuleusement à assurer aux résidents marocains à l’étranger les meilleures conditions lors de leur participation aux prochaines échéances électorales.

Et de se féliciter des acquis garantis par la nouvelle constitution en faveur des RME, avant de souligner la portée capitale de ce nouveau texte qui permet au Royaume de compter parmi le cercle des pays démocratique et respectueux des droits de l’Homme.

Tout en insistant sur le fait que cette avancée démocratique capitale est le fruit de la mobilisation de toutes les composantes de la société, M. Ameur a estimé que les dimensions culturelles sont fondamentales dans le maintien des liens entre les résidents marocains à l’étranger et leur patrie.

Il a, à ce propos, salué le patriotisme des marocains établis à l’étranger qui suivent avec beaucoup d’intérêt les changements qui se produisent au pays, résolument engagé sur le chemin de la consécration de la démocratie, indiquant que le nombre des RME qui passent chaque année leurs vacances au pays a plus que doublé depuis l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI.

Driss El Yazami, président du Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger, a, pour sa part, qualifié le projet de la nouvelle constitution de véritable tournant historique. Une constitution, a-t-il noté, respectueuse des droits de l’Homme, du pluralisme et de la diversité, l’égalité, la bonne gouvernance et la démocratie participative.

Il n’a pas manqué d’inciter les membres de la communauté marocaine établis à l’étranger à s’impliquer effectivement pour l’aboutissement de cette réforme constitutionnelle capitale.

Ce séminaire a été animé par des universitaires nationaux et internationaux ainsi que des représentants de partis politiques marocains. Ils ont, tour à tour, donné des éclairages sur des thèmes comme « Marocains du monde et réformes constitutionnelles », « Libertés, Droits et égalité », « Pluralisme et Identité » ou encore « Démocratie et Citoyenneté ».

Les participants se sont aussi livrés à un exercice de droit comparé sur la condition et la place des immigrés dans les constitutions de 45 pays dans le monde.

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires