LE PROJET MAGHRÉBIN S’EN VA AU LOIN

LE PROJET MAGHRÉBIN S’EN VA AU LOIN

291
0
PARTAGER

Dès lors, il faut chercher à connaitre les raisons réelles de cet énième faux bond et les parties à l’origine de cette nouvelle déception.

En vérité, il n’en existe qu’une et c’est bien entendu l’Algérie qui se trouve au cœur de ce blocage. Tout à son entêtement et à sa fixation sur le Maroc, Alger a voulu dicter son propre ordre du jour à ce sommet des chefs d’états maghrébins et en différer la tenue en ayant recours à des subterfuges qui ne trompent personne afin de revenir sur ses promesses d’en faciliter l’organisation. Craignant de se retrouver pris à son propre piège, le gouvernement algérien a finalement fait savoir que la situation générale dans la région avec les récents développements au Sahel ne favorisaient guère l’appel à la tenue d’un tel sommet.

Depuis, il ne cesse de manigancer en coulisse pour accréditer la thèse de la responsabilité marocaine dans cet échec. Ces derniers jours, prétextant une attaque verbale supposée de la part du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane contre l’Algérie au cours d’un entretien avec les médias français, la presse algérienne aux ordres du pouvoir, a sortie la grosse artillerie contre le Maroc et ses dirigeants. De propos mesquins en allusions sournoises, certains titres ont ressorti de leur tiroirs pour l’occasion, tout un lexique s’apparentant à celui utilisé par les pays en situation de guerre. Les tunisiens , très attachés à l’idéal de la construction maghrébine, ont vu ainsi ces derniers temps tous leurs espoirs fondre comme neige au soleil après avoir cru un instant, que l’Algérie partageait ce même vœu.

 

Jalil Nouri pour

Actu-maroc.com

Commentaires