PARTAGER
Un protocole d’accord de coopération en matière de recrutement de cadres marocains pour l’enseignement au Qatar a été signé dimanche à Doha.

Le protocole a été signé par le ministre de l’enseignement et de l’enseignement supérieur qatari, Mohamed Ben Abdelwahed Al-Hammadi, et l’ambassadeur du Royaume du Maroc à Doha, El Mekki Gaouane.

En vertu de ce protocole, la partie qatari présente ses besoins en cadres marocains par spécialités et définit les conditions et les qualifications et ce, à partir de l’année scolaire 2015-2016, tandis que la partie marocaine s’attellera à étudier ces besoins, dans la mesure du possible, et émettra une note interne pour une sélection préliminaire des cadres éducatifs.

L’accord prévoit des tests de connaissances et en pédagogie ainsi que des entretiens pour les candidats au Qatar, supervisés par une commission mixte. La partie qatarie s’engage à fournir les conditions matérielles convenables qui permettent aux cadres sélectionnés d’exercer leur mission pédagogique conformément aux législations en vigueur au Qatar. Le document fixe la période d’affectation des cadres éducatifs marocains au Qatar à trois ans, renouvelable une fois pour une même durée.

Une commission mixte permanente de coopération pédagogique sera créée, se réunira une fois par an et oeuvrera à étudier les dispositions du protocole et à veiller à en assurer une meilleure mise en œuvre notamment par l’élaboration d’un programme d’action destiné également à l’évaluation de l’opération de recrutement des cadres éducatifs marocains, lit-on dans le document.

Dans une allocution à cette occasion, le ministre qatari a affirmé que la signature de ce protocole est le fruit d’une série de consultations et d’entretiens entre le Maroc et le Qatar dans le domaine de l’enseignement, exprimant la bienvenue aux cadres pédagogiques marocains qui contribueront au processus de développement en cours au Qatar dans tous les domaines, le secteur de l’enseignement en particulier.

Al-Hammadi a insisté sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre des dispositions de ce protocole important, qui traduit l’évolution des relations maroco-qataries dans tous les domaines.

De son côté, l’ambassadeur du Maroc a estimé que « ce protocole est un nouveau témoignage de la volonté des deux pays d’engager une coopération mutuellement bénéfique dans divers secteurs, notamment celui du recrutement des compétences marocaines, à la lumière des progrès grandissants que connaît le Qatar dans tous les domaines ».

El Mekki Gaouane a, à ce titre, indiqué que la coopération bilatérale dans le domaine du recrutement des compétences marocaines a « franchi des paliers importants », dans plusieurs secteurs, notamment la justice, les médias, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, notant que l’enseignement s’ajoute aujourd’hui à ces secteurs, ce qui permettra aux cadres des deux pays d’échanger leurs expériences en vue de promouvoir le secteur de l’éducation et de l’enseignement, à la lumière de l’importance que les deux pays accordent au développement humain, qui constitue la clé du développement de la société et de son épanouissement.

Commentaires