Maison A la une LE QUARTIER DE L’AGDAL A RABAT DANS LA PEUR APRÈS LA DÉCOUVERTE...

LE QUARTIER DE L’AGDAL A RABAT DANS LA PEUR APRÈS LA DÉCOUVERTE D’ARMES.

10742
0
PARTAGER

Par un pur hasard, une cache d’armes à feu a été découverte ces derniers jours dans un domicile situé au quartier de l’Agdal à Rabat. La découverte de cet arsenal composé d’un mitrailleur, de deux silencieux, d’un fusil de chasse et de 330 cartouches cachés dans un faux plafond est l’œuvre d’un plâtrier venu procéder à des travaux à la demande du propriétaire qui venait de récupérer son logement suite à une procédure judiciaire.

L’appartement devait être loué à un médecin pour y établir son cabinet. C’est le précédent locataire, un libanais qui l’a loué pendant 5 ans sans payer le loyer, aujourd’hui introuvable, qui est soupçonné d’avoir caché les armes, sans que l’on sache pour l’instant, à quel fin, ni comment il a réussi à les introduire au Maroc, ni comment il a fait leur acquisition. Une affaire aussi grave que mystérieuse, qui a mis en alerte toute la police de la capitale pour retrouver la trace du libanais et d’éventuels complices

La seule certitude dont elle dispose pour l’instant est que ce dernier n’a jamais habité dans le lieu en question, se contentant visiblement d’y stocker ces armes pour venir les récupérer, le jour venu, soit pour une opération terroriste, soit criminelle. La découverte des armes a créé une véritable psychose dans le quartier de l’Agdal, pourtant bien sécurisé.

 

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires