Le rêve brisé d’une étudiante sénégalaise qui voulait devenir journaliste

Le rêve brisé d’une étudiante sénégalaise qui voulait devenir journaliste

781
0
PARTAGER

On en sait un peu plus sur l’identité de la jeune femme assassinée par son mari, mercredi à leur domicile de Yoff Virage, un coin paisible de la capitale sénégalaise où vivaient Fama Diop et son époux, un diamantaire espagnol du nom d’Emmanuel Sanchez.

Etudiante en journalisme et communication à E-jicom Dakar (Ecole supérieure de journalisme, des métiers de l’internet et de la communication), la jeune femme rêvait d’intégrer la profession de journaliste une fois son diplôme en poche. Entre temps, l’étudiante devait entamer un stage à l’Agence de presse sénégalaise (Aps) dès la semaine prochaine. «Elle voulait juste avoir la main avant de partir à l’étranger». Une fois qu’elle se sera bâti une expérience solide, l’étudiante devait par la suite s’envoler pour l’Espagne, avec son mari Espagnol, Emmanuel Sanchez. Mais le sort en décidera autrement. Fama Diop ne terminera pas ses études. Après une dispute qui l’a opposée à Sanchez, la veille (mercredi), Fama Diop sera abattue vers 10 heures, par son mari, devant ses deux filles et ses domestiques. La suite de l’histoire, son époux, Sanchez, retournera l’arme contre lui, peu avant que la police ne s’invite sur les lieux du crime.

Le constat effectué par le médecin légiste, les corps de Fama Diop et Emmanuel Sanchez seront évacués vers 14 heures par les pompiers. Ainsi se prend fin le rêve brisé d’une étudiante qui voulait devenir journaliste. Une mort qui plonge dans l’émoi la direction de son école. «On est tous consternés, elle était studieuse, elle venait faire son cours et elle repartait», confie le secrétariat de E-jicom, au téléphone au journal Seneweb.

Source : Seneweb.com

Commentaires