PARTAGER

Après s’être adressé au président américain, qui a décidé de reconnaître Al Qods comme capitale d’Israël, le roi Mohammed VI écrit également au Secrétaire général de l’ONU. La chargée d’affaires à l’ambassade américaine a également été convoquée par les Affaires étrangères.

Le roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, a adressé un message au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dans lequel il fait part de son inquiétude et de sa préoccupation suite aux informations récurrentes sur l’intention de l’administration américaine de reconnaître Al Qods comme capitale d’Israël et d’y transférer son ambassade.

Sur hautes instructions du roi, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération a convoqué la chargée d’affaires de l’ambassade américaine « et les ambassadeurs de Russie, Chine, France et Royaume Uni accrédités à Rabat, en tant que pays membres permanents du Conseil de sécurité, en présence de l’ambassadeur de l’État de Palestine », lit-on dans un communique des Affaires étrangères.

Commentaires