Le roi en Afrique, un beau pari sur l’avenir

Le roi en Afrique, un beau pari sur l’avenir

247
0
PARTAGER

Que signifie cet intérêt marqué du Roi pour le continent noir ? Et que peut gagner le Maroc d’un tel déplacement ? Pour le professeur universitaire, spécialiste des questions africaines, Khalid Chegraoui que menara.ma a joint dimanche dans l’après midi, « une présence marocaine en Afrique sur le plan politique, économique, sociale et culturel ou seulement l’un de ces secteurs est capable de retracer un nouveau chemin dans notre politique africaine. »

M. Chegraoui rappelle que la politique de la chaise vide qui a été adoptée depuis le retrait du Maroc de l’Organisation de l’Unité africaine en 1984 a montré ses limites. « D’ailleurs, dit-il, depuis l’avènement de Mohammed VI, nous avons senti qu’il va y avoir un changement d’attitude et c’est ce qui est entrain de se passer maintenant. Le Maroc et actuellement plus présent en Afrique qu’il ne l’a été il y a des décennies ».

Et comme l’a déclaré le ministre malien des Affaires étrangères, Zahabi Ould Sidi Mohamed, dimanche 16 février 2014,
 « nous attendons beaucoup de cette visite Royale qui devra relancer la coopération économique… » Sans oublier de signaler « l’intérêt des hommes d’affaires marocains de venir investir au Mali. »

Facteur risque

Comment les hommes d’affaires marocains peuvent-ils investir dans un pays comme le Mali où l’instabilité fait encore défaut ? Le ministre des affaires étrangères malien s’est voulu rassurant dans ses déclarations en signalant que son pays est sur la voie de la stabilité et s’est doté d’institutions démocratiques. Quant à M. Chegraouik, il explique la situation en signalant que « l’instabilité politique en Afrique est un facteur de risque calculable. Par contre la question à poser est quel calcul de risque est supposé être fait par les autres investisseurs politiques et économiques étrangers dans le continent africain ? »

Pour de nombreux analystes, la multiplication des voyages du Roi en Afrique a donné un coup d’accélérateur certain aux échanges culturels, économiques et commerciaux entre le Maroc et la majorité des pays de l’Afrique subsaharienne.
D’après un ancien diplomate marocain, le retour du Maroc en force sur la scène africaine s’inscrit dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant. «

Aucun pays n’a réellement tous les moyens de sa politique étrangère. Mais le Maroc a les atouts nécessaires pour son ancrage africain, il faut mettre en place une stratégie globale intégrée de politique extérieure avec spécification et hiérarchisation des espaces, en mutualisant les moyens et en associant le secteur public et privé, en développant la notion d’aide à la prise de décision par le biais de l’université des instituts qui se doivent de se transformer en Think Tank… »

La nouvelle tournée royale dans les quatre pays africains se veut donc sous le signe delà continuité et de la fructification des autres visites royales dans le continent. Un beau pari sur l’avenir.

 

 

Actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires