Maison A la une LE ROI EXIGE UNE ENQUÊTE SUR L’ACCIDENT DE TRAIN DE TANGER

LE ROI EXIGE UNE ENQUÊTE SUR L’ACCIDENT DE TRAIN DE TANGER

1126
0
PARTAGER
Il y a encore beaucoup de zones d’ombre à éclaircir dans l’accident samedi à l’aube d’un train entré en collision avec un véhicule de transport de personnel qui a fait 6 morts et 54 blessés dans la périphérie de Tanger. Les victimes ont été enterrées mais les circonstances de l’accident ne sont pas encore suffisamment et objectivement élucidées.
Des points d’interrogation subsistent et la version officielle présentée demeure peu convaincante. Raison pour laquelle le roi Mohammed VI a ordonné une contre-enquête menée conjointement par les ministères de l’intérieur et l’équipement. Le drame s’est produit à un passage à niveau et tous les regards convergent sur ce lieu, en principe gardé,mais l’était-il vraiment? Il faut comprendre à travers cette décision royale, que le communiqué émanant de l’ONCF, l’Office des Chemins de Fer, cache une part de vérité. Se dirige-t-on alors vers des sanctions et un éventuel limogeage de son directeur général, Rabie El Khlie, un homme réputé travailleur et compétent.
Il s’est distingué depuis sa nomination par le pilotage du projet du TGV, par l’optimisation du système de sécurité du trafic et surtout ces dernières années, par sa politique de rénovation de toutes les gares du pays pour faire des plus importantes d’entre elles, des espaces de vie. Mais il lui est critiqué pour avoir défiguré celle de Rabat en leur ôtant leur cachet architectural, contrairement à celles de Casablanca Port et Marrakech, considérées comme de vrais réussites.
Par Jalil NOURI
Actu-maroc.com

Commentaires