Le Roi lance à Mediouna l’opération « Riad »

Le Roi lance à Mediouna l’opération « Riad »

441
0
PARTAGER

Le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à la Commune rurale Sidi Hajjaj Oued Hassar (province de Mediouna), au lancement des travaux de réalisation de l’opération « Riad » pour le recasement de près de 8.400 ménages bidonvillois de la région du Grand Casablanca.

Mobilisant des investissements de plus de 1,1 milliard de dirhams, l’opération « Riad », portée par les groupes « Al Omrane » et « Idmaj Sakane », fait partie intégrante du programme de résorption des bidonvilles dans la région du Grand-Casablanca lancé par le Souverain le 07 avril 2011.

Ce projet, qui porte sur une superficie totale de 175 ha, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour l’amélioration des conditions de vie d’une large frange de la population de la région, mais aussi la relance de la politique de prévention destinée à contenir le fléau de l’habitat insalubre et, partant, à améliorer le paysage urbain de la métropole.

L’opération « Riad », dont le délai de réalisation est de 15 mois, traduit la sollicitude constante dont le Souverain entoure les catégories sociales défavorisées en leur permettant d’accéder à un logement décent à des conditions avantageuses et à un meilleur cadre de vie. Elle consiste en l’aménagement et la viabilisation de 4.193 lots bi-familiaux pour le recasement de 8.386 ménages bidonvillois, 1.009 lots de mixité sociale, 37 lots destinés à la réalisation d’équipements publics et trois autres lots devant abriter des activités commerciales.

Aux retombées sociales bénéfiques, ce projet urbanistique de qualité sera financé par le Fonds solidarité habitat et intégration urbaine, les bénéficiaires, les recettes de la vente des lots de mixité sociale, et le budget général de l’Etat (construction des équipements publics).

Lancé par le Souverain le 20 décembre 2011, ce projet, qui ambitionne le recasement, à terme, de 3.434 ménages bidonvillois de la région, est réalisé en trois tranches, dont la première a déjà été livrée.

Le projet « Al Hamd » (316 millions dhs), réalisé par le groupe Al-Omrane sur une superficie totale de 50 ha, porte sur l’aménagement et la viabilisation de 1.717 lots bi-familiaux, de 170 lots de mixité sociale et de 16 lots accueillant des équipements publics de proximité et des activités économiques.

La deuxième tranche de ce projet porte sur le recasement de 650 ménages des bidonvilles El Menzeh, Bouaâzza Ben Taibi et Boulahya, implantés à la préfecture d’arrondissements de Sidi Bernoussi, et de 414 ménages du bidonville des Carrières Centrales (préfecture d’arrondissements Ain Sbâa Hay Mohammadi).

Ces différents projets immobiliers à portée sociale s’inscrivent en droite ligne des efforts déployés par le Souverain pour la création de zones d’habitat mixtes et intégrées permettant d’accompagner le développement démographique et urbain de la métropole, et d’assurer progrès et prospérité à ses habitants. Ils consacrent la nouvelle vocation de la périphérie, en favorisant les conditions d’une vie digne aux populations

Commentaires