PARTAGER

Le Roi Mohammed VI a procédé lundi à la commune rurale Beni Yakhlef à la préfecture de Mohammedia, au lancement des travaux de construction d’un Complexe de formation et d’insertion, une nouvelle concrétisation de l’approche royale en faveur de la promotion des conditions de vie des femmes, des enfants et des jeunes.

Réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 9 millions de dirhams, ce projet reflète l’engagement du Souverain à l’égard des populations vulnérables, particulièrement les catégories ciblées par ce complexe, comme il traduit la sollicitude royale particulière et constante envers l’élément humain, pierre angulaire de toute politique de développement.

Ce Complexe de formation et d’insertion s’inscrit en outre dans la continuité du programme développé par la Fondation et destiné à assurer une meilleure intégration socio-économique et professionnelle des jeunes et des femmes. Ce Complexe, qui sera construit sur un terrain de 1.430 m2, permettra ainsi aux bénéficiaires en situation de précarité de consolider leurs compétences et de promouvoir leurs conditions socio-économiques, à travers notamment des cours d’alphabétisation et d’apprentissage de métiers locaux générateurs d’emploi et de revenus. Il a également pour objectif le développement des activités scolaires et parascolaires au profit des enfants et la promotion de l’enseignement préscolaire.

Le futur complexe abritera un pôle “Femmes et enfants” comprenant notamment des ateliers d’arts culinaires, de pâtisserie, de coupe-couture et coiffure-esthétique, des salles de formation des éducatrices de l’enseignement préscolaire, d’alphabétisation, d’écoute et d’orientation, un espace d’enseignement préscolaire (petite, moyenne et grande section), et une aire de jeux pour enfants. Il disposera aussi d’un pôle dédié aux jeunes abritant des ateliers de formation professionnelle en menuiserie aluminium et en électricité du bâtiment, des salles de communication, d’enseignement des langues étrangères, de soutien scolaire et d’orientation pédagogique et un espace pour les associations.

Ce projet, qui sera réalisé dans un délai de 18 mois, est le fruit d’un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité (construction et équipement), le Groupe Al-Omrane et l’Office de la Formation professionnelle et de la promotion du travail qui assurera l’encadrement technique des ateliers de la formation professionnelle. La gestion du futur Complexe sera par ailleurs confiée à un réseau d’associations locales.

L’action de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité dans la préfecture de Mohammedia, vise à apporter une réponse idoine aux problématiques sociales locales grâce à la mise en place de projets solidaires dans le cadre d’une approche participative avec la société civile et au bénéfice des populations les plus vulnérables.

Commentaires