PARTAGER
La demande exprimée par le Maroc de faire partie à part entière de la CEDEAO, la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest est suivie de très près chez le voisin algérien et appréhendé avec une crainte non dissimulée.
Comme l’a noté avec perspicacité le journal algérien « Al Watan », l’Algérie qui cherchait à isoler le Maroc en fermant ses frontières communes, s’est prise dans son propre piège et c’est elle qui risque de se retrouver isolée puisqu’il ne sera plus question d’ensemble maghrébin à travers l’UMA. Et le journal de considérer que le Maroc a fait un choix judicieux et qu’il gagnera sur tous les plans. Du reste, face à une Algérie dont l’image se détériore en raison des luttes claniques et son devenir incertain, celle du Maroc, se conforte et montre au contraire qu’il enregistre une grande avance sur son voisin dans plusieurs domaines .
Au moment où le président algérien soufflera ce jeudi ses 80 bougies dans un état de santé des moins rassurants, le roi Mohammed VI met le turbo au niveau de son action diplomatique en Afrique marquant des points jour après jour pour le renforcement du rôle du royaume à l’échelle de tout le continent tout en ouvrant parallèlement de bonnes perspectives d’investissements pour les entreprises marocaines.

Commentaires