PARTAGER
La famille royale a pris le chemin ce vendredi de Cuba, un pays lointain pour passer quelques jours de vacances. Le choix de cette destination rêvée par les touristes pose une question importante, celle de savoir pourquoi le souverain a choisi ce pays qui compte parmi les rares nations encore communistes et avec lequel le royaume n’entretient aucune relation diplomatique à moins que ce séjour changera la donne du tout au tout.
Certes, ce petit état s’est libéralisé depuis la mort de Fidel Castro et s’est réconcilié avec le voisin américain qui y a ouvert une ambassade ce qui laisse espérer un relâchement de l’embargo qui lui est imposé depuis plus de 50 ans, mais il faut garder à l’esprit le fait que Cuba a toujours été une terre d’asile pour les séparatistes du Polisario et leurs familles en accueillant des milliers d’entre eux pour y poursuivre des études ou pour des soins médicaux. Il faut donc souhaiter que le séjour de la famille royale ne soit pas gâché par un incident de la part d’activistes sahraouis.
Cuba reste, toutefois, une des destinations les plus exotiques au monde, figée sur des cartes postales mettant en avant ses plges de sable fin et l’architecture de ses maisons de type colonial, sans oublier les autres attraits que beaucoup de marocains connaissent.
Par Jalil Nouri

Commentaires